La piste cyclable ratée du boulevard des Forges ne sera pas réparée, mais une bande cyclable a été tracée juste à côté pour permettre aux cyclistes de circuler en sécurité.
La piste cyclable ratée du boulevard des Forges ne sera pas réparée, mais une bande cyclable a été tracée juste à côté pour permettre aux cyclistes de circuler en sécurité.

Une bande cyclable à côté de la piste cyclable ratée

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Les cyclistes qui craignaient d’emprunter la fameuse piste cyclable ratée du boulevard des Forges pourront désormais circuler sur une bande cyclable. Cet épineux dossier qui a fait couler beaucoup d’encre dans les derniers mois s’est conclu, il y a quelques jours, avec le traçage d’une bande cyclable de chaque côté du boulevard des Forges, sans autre modification à la piste en montagnes russes. Une solution acceptable mais qui apporte aussi son lot de déceptions, constate la conseillère municipale du secteur, Mariannick Mercure.

On se souviendra que cette dernière avait tenté d’obtenir de ses collègues du conseil municipal la correction de cette piste cyclable au coût de 120 000 $, une résolution qui avait toutefois été battue en septembre dernier. Déjà, l’aménagement de cette portion de piste cyclable avait coûté 140 000 $, avant qu’elle ne devienne la risée des cyclistes à travers la province et qu’elle soit surnommée la piste en «montagnes russes».

Le conseil a donc choisi de laisser ce lien tel qu’il était, indiquant que l’objectif premier était d’en faire un corridor scolaire et que c’est à ça qu’il allait servir.

Vers la fin de la semaine dernière, une bande cyclable a donc été tracée sur la chaussée. «C’était le premier scénario envisagé. Pour moi, c’était la moins bonne des solutions mais au moins, on fait quelque chose et c’est positif pour les cyclistes parce que plusieurs m’avaient témoigné qu’ils se faisaient klaxonner et crier après alors qu’ils roulaient sur la voie», confirme Mariannick Mercure.

Or, ce tracé entraîne forcément un rétrécissement des voies à cette hauteur, ce qui forcera le retrait de l’aménagement de béton qui se trouvait au milieu du boulevard, à la hauteur de la traverse piétonnière se rendant à l’école du secteur. Une forme de zone refuge qui permettait une plus grande sécurité pour les écoliers, note la conseillère municipale.

«C’est à cet endroit qu’il y a des accidents et c’est précisément pour cet endroit qu’on a voulu l’aménagement du corridor scolaire. C’est vraiment dommage de devoir reculer là-dessus», note Mme Mercure, qui indique toutefois que le passage sera sécurisé avec l’ajout de lumières qui peuvent être actionnées notamment par le brigadier ou la brigadière en place.

Mme Mercure se dit également inquiète pour les usagers du trottoir lors des périodes plus froides, étant donné que les pentes créées sur la piste cyclable deviendront très glissantes. «Les pentes du trottoir étaient adoucies si nous étions allés avec les réparations. Ce sera très glissant cet hiver, j’ai des craintes surtout pour les personnes âgées», convient la conseillère municipale.

À noter que le traçage de cette bande cyclable représente une dépense d’environ 1000 $. Toutefois, il ne s’agit pas d’une dépense supplémentaire, étant donné que ce montant était déjà prévu au contrat de l’entrepreneur qui a réalisé la réfection du boulevard des Forges, afin de réaliser le tracé de côté des voies. Le montant lié au traçage n’a donc pas eu besoin de l’approbation du conseil municipal.