Les organisateurs dressent un bilan très positif de la première fin de semaine d'activités de l'Exposition agricole de Trois-Rivières.

Un premier week-end concluant pour l'Expo de Trois-Rivières

Les quelques nuages gris surplombant le ciel de Trois-Rivières dimanche après-midi, n'ont pas empêché les visiteurs de se déplacer pour participer aux activités de l'Exposition agricole de Trois-Rivières. Malgré l'ambiance carnavalesque propre à l'Expo qui régnait encore dimanche, tous s'entendaient pour dire que c'est la journée de samedi qui a été la plus achalandée.
<p>Les manèges ont été pris d'assaut par les nombreux visiteurs. Toujours populaire, le carrousel a attiré les jeunes... et les moins jeunes.</p>
Même si la directrice générale de l'événement, Marie-Ève Roy, n'était pas en mesure de donner les chiffres exacts, le bilan reste positif. «Samedi, ç'a été une excellente journée. Certains de mes employés, qui sont là depuis plus de 20 ans, n'avaient pas vu une foule comme ça depuis longtemps. En après-midi, ça s'est rempli rapidement. C'était plein partout», se réjouit-elle.
Une modification d'horaire avantageuse
Pour la première fois, l'Expo de Trois-Rivières commençait un jeudi plutôt qu'un vendredi et se terminera samedi soir à la place du dimanche habituel. Une décision qui s'est avérée judicieuse selon Mme Roy puisque «jeudi, il y a eu 600 jeunes des camps de jour qui se sont pointés. Déjà, on a battu le dimanche qu'on avait les autres années.»
À savoir si le FestiVoix, qui se déroule sensiblement dans les mêmes dates que l'événement, avait nui à l'achalandage, Mme Roy estime qu'il est encore trop tôt pour le dire puisque seulement quatre jours se sont écoulés depuis le début de l'Expo.
Malgré les gros noms qui se produisaient en spectacle au centre-ville ce week-end, la directrice générale refuse de se prononcer: «C'est à suivre. Hier (samedi), on a eu une bonne réponse, demain c'est à voir. Je vais être en mesure plus à long terme de voir si ça fait une différence», réplique-t-elle.
Un nouveau manège très populaire
Le manège «Vertigo» faisait son apparition sur le site de l'Expo pour la première fois cette année. Ce manège est réputé pour offrir une vue imprenable sur la ville de Trois-Rivières. Opérateur de manèges pour Beauce Carnaval depuis 35 ans, celui que l'on surnomme «Gargamel» était affecté au Vertigo et il n'a pas chômé de la fin de semaine.
Les gens ont fait la file pour essayer son manège les deux jours durant. Ayant lui-même fait l'essai du manège qu'il opère, il est à même de constater l'attrait que peut amener le Vertigo. «J'ai la trouille des hauteurs, mais je l'ai aimé. C'est un manège quand même tranquille», assure-t-il avec un sourire en coin.
Quant à Bobby Huard, qui s'occupait d'un jeu d'adresse, il en était à son tout premier été avec la troupe ambulante de Beauce Carnaval. Il sera donc à Trois-Rivières pour la prochaine semaine et se dirige vers un été très chargé puisqu'il suivra la troupe dans tous ses déplacements jusqu'en septembre.
«La vie de nomade c'est spécial. J'ai embarqué dans l'aventure Beauce Carnaval surtout pour l'expérience», raconte-il.
L'événement entame maintenant sa deuxième et dernière semaine d'activités. Au programme, une soirée âge d'or est prévue pour mardi. Sur présentation d'une carte de l'âge d'or, les visiteurs pourront accéder au site pour la somme de 10 $ au lieu du 15 $ régulier.
L'animation pour cette soirée sera assurée par Jean-Jacques Boisvert. Jeudi, un gala d'humour sera présenté sous le chapiteau: à partir de 19 h, Jean-Claude Gélinas, Mathieu Gratton et Stéphane Bélanger se succéderont à l'animation. Samedi, pour la dernière journée d'activités, un gala de lutte est prévu en soirée.