La rivière Milette, qui longe la Côte Richelieu à Trois-Rivières, est sortie de son lit lundi. L'embâcle aurait été causé par la négligence d'un entrepreneur en déneigement.

Un entrepreneur en déneigement cause une inondation

L'embâcle causé par la négligence d'un entrepreneur en déneigement qui a déversé de la neige dans la rivière Milette dans le secteur Trois-Rivières-Ouest a inondé une partie du stationnement du Carrefour Trois-Rivières-Ouest et a causé des dommages à plusieurs bâtiments résidentiels et commerciaux.
La cave du motel Le Deauville, situé sur le boulevard Gene-H.-Kruger et propriété de Lawrence Deauville, a entre autres été inondée, ce qui a notamment endommagé le système d'eau chaude du bâtiment.
Heureusement, les chambres ainsi que la réception ont été épargnées. Mais le bris du système d'eau chaude, que M. Deauville avait fait remplacer il y a quelques années à peine, a empêché ce dernier de recevoir des clients au cours des derniers jours. Il espère d'ailleurs que tout rentre dans l'ordre rapidement afin qu'il puisse reprendre ses activités le plus tôt possible.
«Je n'avais jamais vu la rivière aussi haute que ça et ça fait 25 ans que nous sommes là. C'était vraiment anormal. S'il y avait eu un pied de plus d'eau, les planchers auraient été atteints. On a été chanceux», raconte M. Deauville.
La Ville estime à environ 30 000 $ les dépenses qui ont été encourues afin de gérer cette crise. Elle a de plus en sa possession des preuves - notamment des photographies - que l'embâcle a été causé par les gestes dudit entrepreneur en déneigement. Selon son porte-parole, Yvan Toutant, l'entrepreneur en question sera mis à l'amende et la Ville entend prendre les moyens nécessaires afin d'être dédommagée.
«Nous avions fait parvenir une lettre enregistrée à tous les propriétaires qui longent la rivière Milette sur la rue Meunier leur expliquant qu'il était formellement interdit de jeter la neige dans la rivière et qu'ils devaient avertir les entrepreneurs. C'est certain que nous allons aller chercher ce que ça nous a coûté. L'amende, ça sera du «petit change» dans tout ça», lance le porte-parole de la Ville.