Louise Guillemette, la citoyenne de qui émane l’idée, en compagnie de la conseillère Valérie Renaud-Martin.
Louise Guillemette, la citoyenne de qui émane l’idée, en compagnie de la conseillère Valérie Renaud-Martin.

Un concours pour «Les Quartiers illuminés de Trois-Rivières»

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Afin d’encourager les gens à illuminer leur maison afin d’apporter un peu de vie dans la noirceur du mois de novembre et d’apporter un peu de joie en cette période de distanciation, le mouvement citoyen «Les Quartiers illuminés de Trois-Rivières» lance un concours afin de remercier les gens de leur participation à cette initiative qui a vu le jour le 10 novembre dernier.

De nombreux prix seront ainsi à gagner pour ceux et celles qui se seront inscrits d’ici le 30 novembre en soumettant leurs coordonnées accompagnées d’une photo de leurs décorations par messagerie privée sur la page Facebook «Les Quartiers illuminés de Trois-Rivières» ou par courriel à quartierillumines@gmail.com.

En plus de Canadian Tire, qui est le commanditaire majeur du concours, il y a aussi les Rôtisseries Ti-Coq et le Parc de l’île Saint-Quentin qui ont apporté leur contribution. Au total, ce sont plus d’une dizaine de prix de différentes valeurs qui seront tirés parmi tous les participants, en plus d’un grand prix qui sera réservé à celui ou celle qui remportera la mention coup de cœur qui sera déterminé par le public.

«L’objectif, c’est de motiver les gens et de les gâter un peu. Nous demeurons dans le même état d’esprit que le mouvement, donc l’idée n’est pas de récompenser la maison la plus illuminée, mais plutôt d’encourager la participation des gens. Ce qui compte, ce n’est pas le nombre de lumières et de décorations que l’on a mises, mais plutôt l’effort que l’on a fait», souligne Louise Guillemette, la citoyenne de qui émane l’idée de ce mouvement.