Ces sacs de plastique ne seront désormais plus autorisés pour la collecte de feuilles mortes et de résidus verts à Trois-Rivières.
Ces sacs de plastique ne seront désormais plus autorisés pour la collecte de feuilles mortes et de résidus verts à Trois-Rivières.

Trois-Rivières: seuls les sacs en papier seront autorisés pour la collecte des résidus verts

Trois-Rivières — Il ne sera dorénavant plus possible pour les résidents de Trois-Rivières d’utiliser des sacs de plastique pour les collectes spéciales de feuilles mortes et résidus verts au printemps et à l’automne. La Ville de Trois-Rivières demande désormais que les résidus verts soient placés dans des sacs en papier conçus pour ce genre de collecte.

Cette modification est effectuée pour notamment répondre aux exigences des entrepreneurs, explique la Ville, mais également pour réponde à une préoccupation écologique. En effet, les sacs de plastique peuvent non seulement contaminer le processus de compostage des feuilles mortes et des résidus verts.

Étant compostables, les sacs en papier n’auront pas besoin d’être vidés de leur contenu comme c’est le cas pour les sacs en plastique, ajoute la Ville.

«La Ville invite la communauté trifluvienne à utiliser des sacs en papier de qualité afin d’éviter les déchirures dues aux intempéries. Il est possible de trouver en quincaillerie ou dans les centres de jardin des sacs en papier spécialement conçus pour la pelouse et les feuilles mortes. Ces derniers sont plus épais et résistants qu’un sac en papier d’épicerie, par exemple. Afin de diminuer la quantité des résidus verts et des feuilles mortes, la Ville suggère de pratiquer le feuillicyclage, qui consiste à déchiqueter avec la tondeuse les feuilles et les laisser au sol au lieu de les râcler et les mettre dans un sac», ajoute la Ville.