La Ville de Trois-Rivières est forcée de rejeter l’ensemble des soumissions reçues pour le déneigement de trois zones en raison de l’exploision des coûts et elle retournera sous peu en appel d’offres.

Trois-Rivières forcée de rejeter des soumissions pour le déneigement

TROIS-RIVIÈRES — Devant l’explosion des coûts liés au déneigement que l’on connaît cette année, la Ville de Trois-Rivières est forcée de rejeter l’ensemble des soumissions reçues pour le déneigement de trois zones, et retournera sous peu en appel d’offres, après avoir évalué la possibilité d’effectuer le déneigement en régie.

Le conseil municipal de Trois-Rivières a en effet rejeté l’ensemble des soumissions reçues récemment pour les travaux de déneigement et de déglaçage des voies publiques avec fourniture de matériaux et l’entreposage, et ce, pour les zones 5, 14 et 18.

Selon le directeur général adjoint de la Ville et directeur des Travaux publics et du génie, Ghislain Lachance, les soumissions reçues pour ces trois zones récemment dépassaient entre 40 % et 62 % les prévisions budgétaires de la Ville, ce qu’elle ne pouvait pas assumer.

Les augmentations de coûts, comme on en a vu récemment chez divers déneigeurs qui offrent des services aux résidences privées, s’expliquent en partie par les frais à assumer par rapport au rude hiver connu l’année dernière, mais aussi en partie en raison de la pénurie de main-d’œuvre, indique la Ville.

Ainsi, la Ville rejette l’ensemble des soumissions et évaluera à l’interne les coûts liés au scénario voulant que l’on procède en régie. Bien que ce scénario inclurait l’achat d’équipements nécessaires au déneigement de ces trois zones, il n’impliquerait pas la nécessité de procéder à de nouvelles embauches de personnel, soutient M. Lachance.

Une fois cette évaluation faite, la Ville retournera en appel d’offres afin de réévaluer les offres des contracteurs et ainsi vérifier quel scénario serait le plus avantageux. Si le scénario de travaux en régie devient plus intéressant, ces trois zones seront désormais déneigées par les employés municipaux.

D’un côté comme de l’autre, la Ville assure que les démarches entourant cette décision auront été complétées avant l’arrivée de la neige.