La Plage Bozo du secteur Pointe-du-Lac est désormais une aire écologique.
La Plage Bozo du secteur Pointe-du-Lac est désormais une aire écologique.

Trois-Rivières en bref: la Plage Bozo devient une aire écologique

TROIS-RIVIÈRES — Le conseil municipal de Trois-Rivières a officiellement modifié la dénomination de la Plage Bozo du secteur Pointe-du-Lac en une aire écologique. Le règlement modifiant son statut a été adopté mardi soir, en séance régulière.

On se souviendra que depuis la fermeture de plusieurs points d’eau en raison de la pandémie de coronavirus, de nombreuses personnes se sont donné rendez-vous à cet endroit, créant parfois une cohabitation difficile et empêchant le respect des règles de distanciation.

En changeant la dénomination de l’endroit, la Ville se donne les outils pour pouvoir intervenir, notamment sur les heures d’ouverture qui seront limitées de 7 h le matin à 21 h le soir, mais également sur l’interdiction d’y consommer de l’alcool ou d’y faire des feux.

Nouveau règlement sur la salubrité et l’entretien des bâtiments

La Ville de Trois-Rivières se dote d’un nouvel outil afin de pouvoir agir plus rapidement auprès des propriétaires de bâtiments qui seraient mal entretenus ou insalubres. Le conseil municipal a été saisi d’un avis de motion en ce sens mardi soir, qui mènera à l’adoption d’un règlement au cours des prochaines semaines.

Ce nouveau règlement permettra notamment à la Ville de sévir plus rapidement auprès des propriétaires de bâtiments dont l’entretien laisse à désirer ou qui sont carrément laissés à l’abandon. À ce jour, la Ville pouvait émettre un avis, puis des constats d’infraction envers les propriétaires, ou encore s’adresser à la Cour supérieure afin d’obtenir un jugement pour pouvoir ensuite intervenir. Dans tous les cas, les procédures pouvaient traîner en longueur.

Ce nouveau règlement permettra notamment à la Ville de contracter une hypothèque légale sur ces bâtiments, accélérant les procédures et permettant d’intervenir plus rapidement pour éviter que la situation ne se dégrade.

125 000 $ pour l’animation des rues

La Corporation des événements de Trois-Rivières se verra verser un budget dédié à l’animation des rues du centre-ville durant la période estivale, et ce, malgré l’impossibilité de tenir de grands rassemblements. Toutefois, le budget annuel de 200 000 $ a été revu à la baisse et sera cette année de 125 000 $.

Au départ, la Ville prévoyait ne pas verser ce budget étant donné les mesures strictes de confinement. Or, le déconfinement progressif et l’ouverture cette semaine des terrasses pour plusieurs restaurants permet de croire qu’une certaine forme d’animation sera possible cet été, évidemment différente des années précédentes. Par ailleurs, la Ville dit vouloir se garder une marge de manœuvre pour l’animation automnale, alors que les règles de déconfinement pourraient de nouveau avoir évolué d’ici là.

Notons que ce budget ne comprend pas le montant de 95 000 $ qui est normalement versé en surplus pour l’organisation des feux d’artifice du Grand-Prix de Trois-Rivières, un événement qui ne pourra pas se tenir cet été.

Don de 600 arbres

La Ville de Trois-Rivières fera prochainement don aux citoyens de 600 arbres à planter, par le biais d’un tirage qui se fera par voie électronique. L’inscription au tirage pourra se faire en ligne entre le 9 juillet et le 30 août, et le tirage de même que la distribution des arbres aura lieu au mois de septembre. Les détails du concours seront dévoilés d’ici quelques semaines sur les médias sociaux et le site Internet de la Ville de Trois-Rivières.