Refonte du système de stationnement à Trois-Rivières: fin de la gratuité le 19 octobre

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La Ville de Trois-Rivières procédera, dès le 19 octobre prochain, à une refonte complète de son système de stationnement, comprenant la révision des tarifs des parcomètres et horodateurs. Cette refonte sonnera du même coup, à cette date, la fin de la gratuité des stationnements entraînée par la pandémie de COVID-19.

Grosso modo, les automobilistes qui voudront se stationner sur une courte période au cœur du centre-ville paieront moins cher qu’auparavant, mais ceux qui voudront se stationner plus longtemps dans cette zone paieront plus cher. Le coût du stationnement en périphérie, là où l’on retrouve des parcomètres au lieu des horodateurs, sera pour sa part diminué de 33%. Cette nouvelle grille tarifaire vise à créer un roulement de véhicules au cœur du centre-ville, et à encourager le stationnement longue durée vers la périphérie, explique le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

«Un comité conjoint formé d’élus, de gens de la Ville, de Trois-Rivières Centre, de commerçants et de gens d’affaires a permis d’en arriver à ce compromis qui semble satisfaire l’ensemble des intervenants», a constaté Jean Lamarche.

Avant la pandémie, il en coûtait 1,50$ de l’heure pour se stationner au centre-ville, que ce soit sur les horodateurs ou les parcomètres. Pour ces derniers, situés en périphérie, le tarif baissera à 1$ de l’heure en tout temps de 9h à 18h du lundi au vendredi. 

Pour les horodateurs, le tarif de la première heure de stationnement baissera à 1$ de l’heure. Par la suite, il sera de 2$ pour la deuxième heure et de 3$ pour la troisième heure ainsi que chaque heure subséquente. Le tarif sera également en vigueur de 9h à 18h du lundi au vendredi.

Les plages horaires se retrouvent donc également modifiées, passant de 37,5 heures par semaine à 45 heures par semaine. La gratuité demeure les soirs de semaine à compter de 18h, de même que les fins de semaine en tout temps. «Le comité pourrait toutefois revoir ces modalités après nouvelle consultation des membres de Trois-Rivières Centre», précise la Ville.

La révision tarifaire émanait, on se souviendra, d’un débat qui s’était tenu à l’interne concernant le maintien ou non de la gratuité en soirée ou durant les fins de semaine. Selon le maire, le compromis ainsi trouvé permettra tout de même à la Ville de dégager un certain profit des stationnements payants, un enjeu budgétaire qui était au coeur de ce débat, avant qu’il ne soit élu à la mairie.

Plaques d’immatriculation

Du même coup, les nouveaux horodateurs permettront l’identification du stationnement non pas par le numéro de l’emplacement, mais plutôt par la plaque d’immatriculation du véhicule. Ainsi, un automobiliste qui paierait pour deux ou trois heures de stationnement aux horodateurs pourrait déplacer son véhicule d’une case de stationnement à une autre sans devoir repayer de nouveau le stationnement, à l’intérieur de la période payée.

«Ça s’inscrit dans le concept de ville intelligente», fait remarquer le maire Jean Lamarche. À moyen terme, les tarifs des stationnements étagés Badeaux et de l’hôtel de ville seront également revus à la baisse, afin d’y encourager le stationnement longue durée et laisser les espaces du cœur du centre-ville pour les automobilistes qui souhaitent se rendre dans les commerces. Toutefois, le tarif des stationnements étagés demeure inchangé dans cette première étape de refonte.


À COMPTER DU 19 OCTOBRE

Horodateurs
1ère heure: 1$
2e heure: 2$
3e heure: 3$
Heures subséquentes: 3$/chacune

Parcos/jour
1ère heure: 1$
2e heure: 1$
3e heure: 1$
Heures subséquentes: 1$/chacune

Parcos/ Soir-Week-end
1ère heure: gratuit
2e heure: gratuit
3e heure: gratuit
Heures subséquentes: gratuit