Il sera bientôt possible de garder des poules pondeuses en milieu urbain à Trois-Rivières, moyennant l’achat d’un permis.

Poules en milieu urbain: le projet-pilote lancé au mois de mars

TROIS-RIVIÈRES — Le projet-pilote visant à permettre la garde de poules pondeuses en milieu urbain à Trois-Rivières sera lancé sous peu par la Ville de Trois-Rivières. Au cours des prochaines semaines, la Ville annoncera les modalités entourant ce projet-pilote, qui verra officiellement le jour pour l’été 2020.

On se souviendra que ce projet-pilote émanait de l’adoption du Plan d’agriculture urbaine par le conseil municipal, en avril 2019.

Mardi soir, le conseil municipal a été saisi de deux avis de motion permettant un changement de réglementation qui mènera à l’entrée en vigueur du projet de garde de poules pondeuses en milieu urbain. Le premier avis de motion modifiera ultérieurement le règlement sur la garde d’animaux de compagnie. Actuellement, les animaux autorisés sont les chiens et les chats. Les animaux de ferme, dont les poules, sont pour leur part interdits.

Or, cette modification viendra permettre la garde de poules aux citoyens qui se procureront un permis en ce sens.

Le second avis de motion concerne justement la tarification de ces permis qui coûteront 30 $. Or, dans le cadre du projet-pilote, seulement une cinquantaine de permis seront émis afin d’évaluer les réalités entourant cette modification réglementaire, notamment sur l’application de la réglementation qui relèvera de la Société protectrice des animaux de la Mauricie.

Tous les détails entourant ce projet-pilote, de même que les démarches pour pouvoir se procurer un permis seront dévoilés dans le cadre d’une conférence de presse qui se tiendra au mois de mars.