La vérificatrice générale de Trois-Rivières, Andrée Cossette.

Plus de latitude pour la vérificatrice générale

Les demandes de la vérificatrice générale de Trois-Rivières concernant son budget et son indépendance relativement à son pouvoir de dépenser ont été entendues.
Un avis de motion concernant un règlement qui lui permettra d'autoriser des dépenses supérieures à 25 000 $ pour des frais de recherche a été présenté lors de la dernière séance du conseil municipal.
Le maire Yves Lévesque a également indiqué que le prochain budget, qui sera présenté dans deux semaines, réserve de belles surprises à la vérificatrice Andrée Cossette.
Ayant déploré un financement déficient dans le passé, cette dernière verra vraisemblablement son budget d'opération être bonifié. Le maire n'a cependant pas voulu dévoiler ladite hausse, se contentant de dire «qu'elle sera contente» en faisant référence à la vérificatrice.