Le spectacle Place aux aînés, qui devait avoir lieu à la salle Thompson, est annulé pour 2020.
Le spectacle Place aux aînés, qui devait avoir lieu à la salle Thompson, est annulé pour 2020.

Place aux aînés annulé en 2020

Trois-Rivières — L’événement Place aux aînés, organisé par la Ville de Trois-Rivières tous les mois de septembre, n’aura finalement pas lieu en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus. C’est ce qu’a confirmé jeudi la Ville, afin de se conformer aux mesures gouvernementales de distanciation sociale. Du même coup, la Ville a annoncé l’annulation de la Virée du maire, des différentes fêtes de districts, des Rendez-vous culturels en plein air et de l’événement 50 ans et + en fête.

L’événement Place aux aînés attirait chaque année plusieurs centaines de spectateurs à la salle J.-Antonio-Thompson, ce qui n’aurait pas été souhaitable cette année, explique le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières, Guillaume Cholette-Janson.

«L’événement affichait complet les autres années, et on voyait plusieurs spectateurs arriver par autobus en provenance de différentes résidences pour personnes âgées. On sait que c’est une clientèle vulnérable face au virus. La promiscuité était trop importante, donc l’annulation de l’activité s’imposait», considère M. Cholette-Janson, précisant que le processus de sélection des participants n’en était qu’au tout début, alors qu’une campagne publicitaire pour inciter les aînés à s’inscrire venait à peine de débuter il y a quelques jours. Le travail de mise en scène n’était donc pas commencé et les billets n’avaient pas encore été mis en vente.

Affiches

Au cours des derniers jours, la Ville a installé plus de 150 affiches dans ses différents parcs et espaces publics afin de rappeler l’importance du respect des mesures de distanciation sociale. La Ville fait le choix de garder ses parcs ouverts, mais rappelle que cette ouverture se poursuivra uniquement à la condition du respect de ces mesures.

L’accès aux endroits et installations où il est difficile, voire impossible, de garder la distance recommandée est par ailleurs condamné. C’est le cas des terrains de basketball, des parcs à chiens et des modules de jeu.

Les jardins communautaires seront par ailleurs rouverts bientôt, étant considérés comme un service essentiel, mais permettant aussi de briser l’isolement.

Par contre, la Ville dit attendre impatiemment des directives plus claires du gouvernement quant à la tenue possible des camps de jour pour l’été 2020, non seulement pour permettre aux familles de planifier en conséquence, mais également à la Ville de pouvoir embaucher le personnel nécessaire et surtout de procéder à la préparation des terrains pouvant accueillir les groupes de jeunes,