Patrice Dupuis est le nouveau directeur général de la STTR.
Patrice Dupuis est le nouveau directeur général de la STTR.

Patrice Dupuis nommé directeur général de la STTR

TROIS-RIVIÈRES — La Société de transport de Trois-Rivières a un nouveau directeur général. Il s’agit de Patrice Dupuis, qui occupait jusqu’à tout récemment le poste de directeur général par intérim. Sa nomination a été approuvée à l’unanimité par le conseil d’administration de la STTR lors d’une séance extraordinaire, jeudi.

Rappelons que l’ancien directeur général, Guy De Montigny, a récemment quitté ses fonctions à la tête de la STTR dans une volonté d’apporter des changements à la suite des bouleversements connus lors de la refonte des circuits d’autobus de ville, une réforme qui a causé plusieurs désagréments pour la clientèle.

La nomination de M. Dupuis survient au terme d’un processus de sélection rigoureux, indique la STTR. Le nouveau directeur aura la responsabilité d’appliquer les politiques et les décisions du conseil d’administration, «dans un contexte d’optimisation et de saine gestion de l’entreprise», indique-t-on. Il dirigera l’ensemble des activités de la STTR, de même que ses ressources humaines, financières, informationnelles et matérielles.

«Depuis le 9 mai, M. Dupuis a relevé le défi de prendre le poste par intérim, et ce, dans un court délai. Le processus de sélection, ainsi que cette période d’intérim, ont démontré les atouts de sa candidature et nous sommes certains qu’il possède l’expertise nécessaire pour relever ce nouveau défi. Nous sommes donc ravis de pouvoir procéder à sa nomination aujourd’hui», affirme Luc Tremblay, président de la STTR.

«Je tiens à remercier les membres du conseil d’administration pour leur confiance. Je me réjouis d’être à la tête d’une organisation tournée vers l’avenir et je souhaite travailler en collaboration avec tous les employés pour offrir le meilleur service à l’ensemble de nos usagers. La protection de l’environnement est une valeur importante pour moi et le transport collectif est un moyen concret pour réduire nos émissions de GES», affirme M. Dupuis.

Notons par ailleurs que le processus de sélection du prochain président de la STTR s’est terminé mercredi, alors que le conseil municipal souhaite que le prochain président de la STTR soit issu de la société civile, et non du conseil municipal comme c’était le cas depuis de nombreuses années. Un appel de candidatures avait été lancé en ce sens et prenait fin le 10 juin. L’identité du futur président de la STTR sera connue lorsque sa nomination aura été entérinée par le conseil municipal.