L’aire de jeux de la Fondation Bon départ qui serait aménagée au parc Adélard-Dugré auraient des installations accessibles aux enfants handicapés. On prévoit également y aménager des jeux d’eau.

Parc à accessibilité universelle: le conseil municipal accepte sur division de contribuer financièrement

TROIS-RIVIÈRES — Le premier parc à accessibilité universelle et financé à la hauteur de 350 000 $ par la Fondation Bon départ de Canadian Tire au Québec sera aménagé à Trois-Rivières. La participation financière de la Ville de Trois-Rivières nécessaire pour la réalisation du projet d’environ 700 000 $ dans le quartier Adélard-Dugré a toutefois suscité des débats mardi soir à l’assemblée publique du conseil municipal.

Les conseillers devaient se prononcer sur l’attribution de 400 000 $, provenant de l’excédent de fonctionnement non affecté, pour la réalisation de ce projet, qui répondra aussi aux besoins des enfants souffrant de handicaps moteurs ou cognitifs. Le vote a été demandé et deux conseillers se sont opposés à cette résolution. Il s’agit des conseillers du district de La Vérendrye, Dany Carpentier, et du district des Estacades, Pierre-Luc Fortin.

M. Carpentier a fait remarquer que la grande majorité des membres du conseil n’avaient été saisis de ce dossier qu’il y a deux semaines à peine, qu’il se questionnait sur les besoins réels dans ce secteur qui, selon lui, nécessiterait davantage une salle communautaire. Il se disait également préoccupé par l’affectation de ces surplus à un tel projet sachant que la Ville a l’habitude de balancer une bonne partie des excédents de fonctionnement sur le remboursement de la dette, et aurait souhaité une certaine forme d’équité envers les autres secteurs de la Ville, où bien des parcs ont également «besoin d’amour» selon lui.

La conseillère du district où se retrouvera le parc, Valérie Renaud-Martin, a quant à elle rappelé que la décision de la Fondation Bon départ avait été connue il y a à peine quelques semaines et que l’implantation était conditionnelle à l’implication financière de la Ville. Elle martèle que ce parc sera inclusif, qu’il s’agit d’un projet de ville et non de secteur, et qu’il faut se réjouir qu’un entrepreneur privé, le propriétaire du Canadian Tire de Trois-Rivières Pierre St-Jacques, ait investi temps et argent dans un tel projet parce qu’il croyait au bien-fondé de son implantation dans ce secteur.

Le propriétaire du magasin Canadian Tire du boulevard des Forges à Trois-Rivières, Pierre St-Jacques.

Bien qu’il ait voté pour l’utilisation de 400 000 $ pour financer la réalisation de ce parc, le conseiller du district de Pointe-du-Lac, François Bélisle, a déploré que le conseil ait été tenu dans l’ignorance de ce projet. «Si on vote contre, on passe pour des sans-cœur face aux enfants handicapés. Mais voter en faveur ne va pas dans une optique de saine gestion. Et en ce moment, ce qu’on fait, c’est de permettre aux promoteurs privés de dicter les orientations que la Ville doit se donner dans ses prochains projets. Je vais voter pour, mais je le fais en me pinçant le nez», a-t-il déclaré.

Rassembleur et inclusif

Lorsque la Fondation Bon départ a lancé l’an dernier un programme pour l’aménagement d’un parc pour les enfants handicapés par province, Pierre St-Jacques a sauté sur l’occasion. Il a réussi, non sans difficultés, à convaincre la fondation de choisir Trois-Rivières. Cela était toutefois conditionnel à la participation de la Ville.

La Fondation accepte alors de verser 350 000 $, dont 100 000 $ proviennent directement du magasin de Trois-Rivières, pour la réalisation de ce projet, ce qui représente près de 50 % de la facture totale. «Ça permettrait d’avoir un terrain de jeux extraordinaire à Trois-Rivières. J’en serais extrêmement fier», a avoué Pierre St-Jacques, plus tôt dans la journée mardi, avant que le conseil ne prenne le vote.

Ce projet d’aire de jeux à accessibilité universelle dans le parc Adélard-Dugré tient grandement à cœur au propriétaire du Canadien Tire du boulevard des Forges à Trois-Rivières. Depuis plus de deux ans, il fait des pieds et des mains pour que la Fondation Bon départ choisissent Trois-Rivières pour réaliser ce projet d’aire de jeux inclusive accessible aux enfants ayant un handicap.

Le propriétaire du Canadien Tire a alors décidé de travailler avec l’Office municipal d’habitation pour améliorer les infrastructures de loisir du secteur. «Nous avons mis, en partie avec la Fondation Bon départ, environ 240 000 $ dans ce parc. Nous avons bâti la patinoire, construit un terrain de jeu sur gazon artificiel pour les jeunes et un terrain de volley-ball», a-t-il précisé. «L’objectif est de continuer le parc et d’en donner encore plus.»