Myriam Desbiens de la formation de volley-ball, Sabrina Bernier de la Maison de Connivence, Ajitha Arulananthan de l’organisme Le Bon Camarade, Rebecca Heinisch de l’organisme Anna et la mer, Pénélope Bergeron-Lavallée de la Maison Du Rivage, Jacynthe Laing de la Fondation de Centre le Havre et Mathieu Lemay de la formation de hockey lors de la remise de repas aux organismes.

Les Patriotes remettent plus de 3600 repas à des organismes communautaires

Depuis plusieurs années, les Patriotes de l’UQTR s’engagent dans la communauté. Dans le cadre d’une campagne de financement en collaboration avec Recettes en pot, les athlètes ont pu remettre plus de 3600 repas à différents organismes de la région.

Les étudiants-athlètes ont immédiatement embarqué dans ce projet qui a débuté en octobre. Pour chaque pot vendu, une portion repas pouvait être remise à un organisme de leur choix. Sept organismes de la région ont pu bénéficier de cette campagne, dont Moisson Mauricie, La Maison Le Far, La Maison du Rivage, la Fondation de Centre le Havre, La Maison Connivence, Anna et la mer ainsi que Le Bon Camarade.

En fonction des ventes de chacune des équipes, de 300 à 1788 repas ont été remis. Pierre Clermont, coordonnateur du sport d’excellence à l’UQTR, affirme que la collaboration leur a plu à deux niveaux.

«Cette année, on a décidé de joindre l’utile à l’agréable. Financièrement c’est intéressant, mais de l’autre côté c’est qu’on pouvait redonner à la communauté.»

Cette campagne avait comme objectif de financer les activités sportives et d’améliorer le réseau de compétition des athlètes. Elle avait également pour but de permettre aux équipes sportives de participer à plusieurs événements d’envergure, dont des compétitions internationales. Entre autres, la Coupe de l’Est a été remportée par l’équipe féminine de volley-ball au mois de janvier. En mars dernier, l’équipe de cheerleading a également mérité la première place à la compétition UCA All Star à Orlando.

La campagne amènera non seulement du positif pour les équipes, mais également aux organismes communautaires de la région. Les neuf formations sportives continueront de s’impliquer activement dans la communauté trifluvienne.