Le bureau de poste du centre-ville continuera d’offrir les services de comptoir postal et de cases postales.
Le bureau de poste du centre-ville continuera d’offrir les services de comptoir postal et de cases postales.

Les facteurs s’installent dans le Bas-du-Cap, le comptoir postal reste au centre-ville

Trois-Rivières — Les efforts de revitalisation du secteur Bas-du-Cap continuent de se déployer et de donner des résultats. Alors que le ministère de l’Environnement confirme pouvoir terminer la démolition de l’ancienne usine Aleris pour l’automne 2020, Postes Canada s’apprête à déménager les opérations de ses facteurs juste en face, dans un bâtiment qui accueillera 150 fonctionnaires fédéraux d’ici l’automne 2021. Une bonne nouvelle pour les commerçants du secteur.

Le projet se discutait depuis plusieurs mois, voilà que c’est officiel. Les activités des facteurs de Postes Canada à Trois-Rivières seront déménagées l’an prochain dans les locaux du bâtiment situé au 285 de la rue Saint-Laurent, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Par contre, le comptoir postal de même que les cases postales demeureront au centre-ville, dans le bâtiment actuel situé en face de la Place du flambeau.

Postes Canada avait présenté à la fin de l’année 2019 une demande à la Ville de Trois-Rivières afin de faire changer les usages possibles sur ce terrain et à l’intérieur de ce bâtiment de la rue Saint-Laurent, ce qui avait été autorisé. Toutefois, les discussions se poursuivaient toujours avec Olymbec, propriétaire du bâtiment, afin d’en arriver à une entente pour l’occupation des lieux par les équipes de facteurs et les opérations de distribution du courrier.

«Le poste de facteurs, soit les opérations postales, sera relocalisé dans l’immeuble du 285 rue Saint-Laurent, à Trois-Rivières. Le déménagement du poste de facteurs est prévu pour l’année 2021, mais aucune date officielle n’a encore été fixée. Les services de vente au détail et les cases postales demeureront au bureau de poste situé au 1285 rue Notre-Dame Centre, à Trois-Rivières», confirme Valérie Chartrand, porte-parole de Postes Canada.

Du même souffle, Mme Chartrand indique que Postes Canada demeurera propriétaire de la bâtisse de la rue Notre-Dame Centre. Pour le moment, toutefois, impossible de savoir ce qui se retrouvera dans les locaux laissés vacants par les facteurs.

Pour le Syndicat des travailleuses et travailleurs de Postes en Mauricie (STTP), il s’agit d’une bonne nouvelle, étant donné que plusieurs avantages s’offriront aux facteurs dans ce nouvel édifice. Le président du STTP, Éric Savary, estime qu’environ 145 travailleurs seront déménagés à cet endroit, soit une centaine de facteurs et plus ou moins 45 commis.

Le bâtiment du 285 rue Saint-Laurent, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, accueillera les opérations des facteurs de Postes Canada en 2021.

M. Savary explique que les opérations à cet endroit seront facilitées pour les travailleurs, puisqu’elles se retrouveront sur un seul plancher, ce qui n’était pas le cas au centre-ville, où les travailleurs devaient opérer sur deux étages. Par ailleurs, une centaine de places de stationnement sont également prévues pour les employés de Postes Canada, ce qui sera un plus par rapport au centre-ville, mentionne le président. «Pour le moment, la planification du déménagement se déroule bien et la communication avec l’employeur est bonne. On nous a présenté les plans préliminaires. Évidemment, il y aura une certaine restructuration à faire puisque plusieurs itinéraires vont changer», constate M. Savary, qui indique du même coup que les accès à l’autoroute sont moins évidents dans cette partie de la Ville. Une considération qui ne semble toutefois pas causer de grands désagréments pour le syndicat.

«On demeure optimistes que ça va bien se passer et que ce sera un plus pour nos travailleurs», ajoute Éric Savary.

Initialement, le déménagement était prévu en mai 2021, mais la pandémie a retardé la planification, ce qui fait que le syndicat s’attend à ce que les travailleurs emménagent dans ces nouveaux espaces quelque part à l’automne 2021.

Ville

De son côté, le maire de Trois-Rivières Jean Lamarche voit aussi d’un très bon oeil ce déménagement, qui s’inscrit dans la foulée d’une volonté de revitalisation et de développement du secteur Bas-du-Cap. «Ce sont tout près de 150 personnes qui vont aller travailler là quotidiennement, qui vont consommer dans les commerces autour. J’avais eu l’occasion d’en discuter avec les propriétaires de restaurants, de boulangeries et de commerces avoisinants. Pour eux, c’est une excellente nouvelle aujourd’hui», croit M. Lamarche.

Ce dernier rappelle qu’un projet de développement domiciliaire est toujours en vue sur les terrains de l’ancienne usine Aleris, lorsque la décontamination sera terminée (voir autre texte). «À long terme, je pense même que certains travailleurs de Postes Canada pourraient être intéressés à s’établir dans ce secteur», ajoute Jean Lamarche.

Quant au trafic supplémentaire que pourrait amener ce déménagement, le maire veut se faire rassurant pour les gens du secteur. «Les gens de Postes Canada développent des systèmes de transport avec de petits camions. Ce ne sont pas de gros véhicules lourds. D’ailleurs, ils ne cherchaient pas à s’installer près des grands axes routiers, mais bien au coeur des activités de la ville», fait-il remarquer.