Les dessins animés à l'honneur à Trois-Rivières

Quarante mille plants de fleurs ont récemment donné «vie» à 13 mosaïques végétales réparties sur 11 sites de Trois-Rivières. Comme par les années passées, la Ville a tenu à fleurir son territoire et cet été, c'est la thématique des personnages de bandes dessinées et de dessins animés qui a inspiré les créateurs horticoles.
Ainsi, les automobilistes, cyclistes et piétons peuvent sourire en apercevant Pinocchio, Obélix, Lucky Luke, Snoopy, Shrek, Tweety Bird ou les Simpsons en circulant sur plusieurs grandes artères ou même sur la piste cyclable.
Des mosaïques sont notamment aménagées sur les boulevards des Récollets, des Forges,Jean-XXIII, Thibeau et des Estacades, ainsi qu'au parc Robert-Bourassa et en bordure de la côte des Érables.
Comme l'explique le porte-parole à la Ville, Yvan Toutant, une équipe détermine à la fin de l'été quel thème sera retenu pour les créations de l'été suivant.
«Douze personnes reliées à l'horticulture soumettent des croquis, des idées, et ils en arrivent à un consensus. Après ils donnent ça à des techniciens qui eux, déterminent comment ça sera fait, le nombre de plantes requis, quel type de plantes, etc... Des plans et devis sont faits ensuite», détaille-t-il.
Quand les conditions climatiques le permettent au printemps, trois équipes de deux employés mettent trois semaines à temps plein pour l'aménagement des motifs. Par la suite, deux employés se chargent de l'entretien et de l'arrosage pour le reste de la saison. Un total de 130 000 $ est investi dans cet aménagement estival.
«Pour la Ville c'est important de fleurir, et les gens se sont approprié les mosaïques. Les fleurs, ça fait sourire! On a beaucoup de fleurs sur le territoire, et on veut inciter les gens à rendre leur maison belle, à fleurir leur demeure. On veut donner l'exemple», ajoute M. Toutant, qui ne cache pas que la Ville aimerait bien ajouter un fleuron aux quatre qu'elle a mérités au sein de ce programme d'embellissement horticole géré par la Corporation des fleurons du Québec.
Seulement deux municipalité ont obtenu la cote de cinq fleurons: Saint-Bruno-de-Montarville et Sainte-Julie. Yvan Toutant mentionne que lors de la dernière évaluation, l'équipe des fleurons avait souligné quelques lacunes du côté des commerces et industries dans leur participation à l'effort de fleurissement de la ville. Les évaluateurs reviendront à Trois-Rivières en 2015.