Le froid ralentit le rythme de travail au chantier de l'église Saint-Philippe.

Le froid ralentit le chantier de l'église Saint-Philippe

Le froid ralentit quelque peu le rythme du chantier de démolition de l'église Saint-Philippe. Les températures polaires des derniers jours forcent les travailleurs à prendre davantage de pauses, ce qui pourrait avoir une incidence sur la fin des travaux prévue pour le début du mois de mars.
Cet échéancier est toujours la cible visée par la Ville de Trois-Rivières. Mais s'il faut ajouter quelques journées, on n'en fera pas une crise d'urticaire. «Les prévisions d'Environnement Canada annoncent deux semaines de froid intense. Peut-être que ça pourrait influencer la date de la fin du chantier. Mais l'important, c'est que ça se fasse dans les règles de l'art. Si ça prend une semaine de plus, ce n'est pas grave. On veut avoir un chantier sécuritaire pour tout le monde», rappelle Yvan Toutant, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières, en parlant autant des travailleurs que des résidents du quartier et des gens qui y circulent.
Le chantier de démolition de la structure de l'église Saint-Philippe a débuté mercredi. Les travaux de débriquelage de la bâtisse sont pratiquement terminés, si bien que la destruction de la structure de bois de l'édifice pourrait bien commencer dans les prochains jours.
C'est la raison pour laquelle la rue Saint-Olivier, entre les rues Gervais et Bureau, sera fermée à la circulation automobile à compter de mardi. Cette portion de rue sera interdite à la circulation durant au moins le reste de la semaine.
Selon M. Toutant, il faut s'attendre à ce que des sections des rues Gervais et Bureau soient fermées au cours des prochaines semaines.