Si la bibliothèque Gatien-Lapointe fermera temporairement, les activités tenues en soirée à la Maison de la Culture de Trois-Rivières auront lieu comme prévu.

La bibliothèque Gatien-Lapointe fermera de mai à septembre

Trois-Rivières — Le bruit causé par les travaux de réfection du stationnement souterrain du centre-ville de Trois-Rivières forcera la fermeture de la bibliothèque Gatien-Lapointe de mai à début septembre.

La Ville de Trois-Rivières amorcera dès la mi-avril un important chantier de rénovation de ce stationnement situé sous la bibliothèque et l’hôtel de ville. Réfection de la structure et des piliers, travaux électriques, le chantier sera envahi par de nombreux travailleurs et plusieurs équipements, dont des marteaux-piqueurs.

«Ce sera infernal comme bruit, prévoit le porte-parole Yvan Toutant. C’est pour ça qu’on ferme la bibliothèque et une partie de l’hôtel de ville.»

Les employés de Gatien-Lapointe seront déplacés vers d’autres bibliothèques. Pour les employés des services du greffe, du contentieux et du cabinet du maire, le travail se fera à partir de l’ancienne gare, rue Champflour.

Comme l’explique M. Toutant, les usagers sont maintenant nombreux à réserver leur livre par Internet. Ils n’auront qu’à se rendre à une autre bibliothèque pour le prendre. De plus, l’horaire estival des bibliothèques Maurice-Loranger et Aline-Piché sera modifié. Habituellement fermées le dimanche et le lundi durant la belle saison, les deux bibliothèques seront ouvertes afin de diminuer l’impact de la fermeture temporaire de Gatien-Lapointe.

Malgré le déplacement de certains services de l’hôtel de ville à l’ancienne gare, il n’y a aucun changement quant au lieu des séances publiques du conseil municipal. Même chose pour les spectacles présentés en soirée à la Maison de la Culture et à la salle J-Antonio-Thompson. Les travaux de réfection du stationnement souterrain prendront fin à 19 h. Les séances du conseil et les spectacles ne seront pas perturbés par le bruit.

La rénovation du stationnement souterrain du centre-ville coûtera plus de quatre millions de dollars. Cet investissement est nécessaire en raison de l’état de l’infrastructure qui regroupe quelque 180 places de stationnement.

«Les derniers travaux datent de 1967!, rappelle M. Toutant. On est vraiment rendu là: il y a actuellement 40 ou 45 stalles de stationnement qui sont fermées, des poutres de soutien ont été ajoutées. Les travaux à venir font que le stationnement sera bon pour les 50 ou 60 prochaines années.»

La Ville est consciente des inconvénients causés par la fermeture d’une telle infrastructure en pleine saison d’activités estivales. La nature et l’importance des travaux l’ont incitée à prendre cette décision.

Trois-Rivières profitera de ce chantier pour refaire sa tour de refroidissement située près de la Maison de la Culture. Cette tour avait été à l’origine de cas de légionellose en 2017.