Fannie Massey, directrice générale par intérim de la CDC de Trois-Rivières, Mylène Fortin, propriétaire de Mymosa et créatrice du nouveau logo des Chamberland et Robert Tardif, président de la CDC de Trois-Rivières, lors de l’annonce de l’Événement Chamberland de 2019.

L’ Événement Chamberland fait peau neuve

Trois-Rivières — L’Événement Chamberland, qui vise à mettre en valeur l’engagement communautaire à Trois-Rivières, est de retour cette année pour une septième édition. Bisannuel, l’événement présenté par la Corporation de développement communautaire (CDC) de Trois-Rivières aura toutefois pris une pause prolongée — la précédente édition avait eu lieu en 2016 —, le contexte d’austérité des dernières années ayant peut-être été moins propice à la mobilisation, selon Robert Tardif, président de la corporation.

La pause de trois ans aura par ailleurs permis au comité organisateur de revoir la formule de l’événement. Aussi, on ne parle plus de gala, mais bien d’un événement-déjeuner. On a également profité de l’annonce, jeudi matin, pour dévoiler le nouveau logo de l’Événement Chamberland. «Ça faisait longtemps qu’on travaillait avec l’ancien logo, l’idée était de remettre ça au goût du jour», fait valoir M. Tardif.

C’est Isabelle Perron qui assurera le rôle de présidente d’honneur de l’édition 2019. Animatrice au 101,9 Rythme FM, Mme Perron explique qu’étant nouvelle dans la région, elle voit cet engagement comme une occasion d’intégration. «La meilleure façon de connaître une ville, c’est de s’impliquer dans le communautaire», soutient-elle.

Robert Tardif indique que ce sont 40 candidatures qui ont été soumises cette année. En tout, onze prix seront remis, soulignant différentes facettes de l’engagement communautaire.

«On le sait, ces gens-là travaillent souvent dans l’ombre, ces gens-là travaillent avec des équipes qui sont souvent réduites, avec plein de bénévoles, donc pour nous c’est un réel plaisir de les mettre en lumière», déclare Mélanie Hamel, directrice communications et ressources humaines chez Desjardins, partenaire de l’événement.

Pour Robert Tardif, qui est également directeur général des Artisans de la paix, il importe de parfois s’arrêter et de prendre un peu de recul pour apprécier le travail accompli. «Ça donne un sentiment de fierté à tous les bénévoles et les travailleurs du milieu», maintient-il.

Le déjeuner aura lieu le 8 mai prochain, au Complexe Laviolette de Trois-Rivières. Les billets sont en vente au coût de 20 $ et sont disponibles à la CDC de Trois-Rivières.

Plus de 8000 bénévoles et près de 1500 travailleuses et travailleurs sont engagés dans le milieu communautaire trifluvien, selon les chiffres de la CDC. Ce sont plus de 130 000 personnes qui bénéficient de l’aide et des services offerts par les différents organismes impliqués dans la communauté, selon les mêmes chiffres.