Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La Ville de Trois-Rivières a commandé deux sondages, dont un sur les infrastructures aquatiques intérieures et extérieures. On reconnaît sur la photo la piscine de l’Exposition.
La Ville de Trois-Rivières a commandé deux sondages, dont un sur les infrastructures aquatiques intérieures et extérieures. On reconnaît sur la photo la piscine de l’Exposition.

Infrastructures aquatiques et sacs à usage unique: Trois-Rivières sonde ses citoyens

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
La Ville de Trois-Rivières veut connaître l’opinion de la population sur les infrastructures aquatiques et sur des questions environnementales, dont l’usage des sacs à usage unique. Deux sondages seront réalisés auprès de 1500 citoyens.

Le premier coup de sonde concerne «les infrastructures aquatiques intérieures et extérieures de la Ville de Trois-Rivières et de ses partenaires». La firme Léger sondera 750 Trifluviens âgés de 16 ans et plus sur cet enjeu soulevé ces derniers mois par de nombreux citoyens.

En effet, un groupe milite pour la construction d’un complexe aquatique afin de répondre aux besoins de toute la population. Sans infrastructure aquatique municipale intérieure, les Trifluviens se sont traditionnellement tournés vers les installations des institutions scolaires. De plus, la fermeture prolongée de la piscine du CAPS de l’UQTR depuis 2018 pour des travaux de rénovation diminue l’offre pour la population.

Par ailleurs, le sondage doit aussi questionner les citoyens sur l’offre d’infrastructures aquatiques extérieures. À ce titre, la Ville souhaitait procéder à d’importantes rénovations à la piscine de l’Exposition. Il s’agissait d’un projet de 13 millions $. Mais Québec n’a pas accordé de subvention nécessaire à la réalisation de ce projet, forçant la Ville à revoir ses plans.

Le second sondage sera réalisé auprès de 750 personnes par la firme Cible. La Ville tente avec cette deuxième consultation de connaître l’opinion de la population sur des sujets «d’ordre environnemental tels que l’utilisation de sacs d’emplettes à usage unique, la consommation d’eau potable et le nouveau fonds environnement Éclore».

«Avec l’aval du conseil municipal, les démarches sont supervisées par l’équipe de la Participation citoyenne dans le but d’obtenir le pouls de la population sur des sujets d’intérêt public. La Ville invite chaleureusement les 1500 citoyens à se prononcer s’ils sont interpellés par l’un ou l’autre des experts mandatés», explique le service des communications de la Ville de Trois-Rivières.

«Dans le cadre du sondage abordant l’utilisation des sacs d’emplettes à usage unique, précisons que l’opinion des gens d’affaires sera aussi sollicitée.»