De gauche à droite: Guy Pellerin, administrateur, Édouard Vining ancien animateur du mouvement scout, Denis Lessard, président du comité du 100e et Pierre Bruneau, président d’honneur.

Hommage au premier chef scout

Trois-Rivières — Afin de clôturer les célébrations de la 100e année d’existence du mouvement scout à Trois-Rivières, le Groupe 1er Trois-Rivières honorera Thomas Jones ce vendredi. Pour l’occasion, un court texte sera gravé sur la pierre tombale du premier chef scout trifluvien au cimetière de Forest Hill.

C’est le désir de souligner le travail de M. Jones et pour le sortir de l’anonymat que le groupe a décidé d’organiser cette commémoration.

«Nous voulions qu’il se passe un petit quelque chose pour la journée exacte. Ce que nous trouvions un peu désolant, c’était que sur la pierre tombale de Thomas Jones, il n’y avait que son nom. Nous avons donc fait des démarches auprès du cimetière et du propriétaire de la pierre pour souligner le fait qu’il a été le premier animateur scout de notre groupe et de tout ce qui est scoutisme à Trois-Rivières», explique Denis Lessard, président du comité du 100e.

L’année 2017 était particulière pour les scouts de la région, car l’acte de création de la première unité scoute à Trois-Rivières a été signé le 17 novembre 1917 sous la bannière du Boy-Scout of Canada, désormais Scouts Canada.

«Nous avons retrouvé le document de création qui a été écrit en 1917 sur un vulgaire bout de papier. Il était inséré dans un porte-folio. Nous avons été très chanceux de le trouver, car il aurait pu être détruit facilement. Sur celui-ci, il est écrit quel jour nous sommes nés, qui était présent et qui a été nommé comme premier animateur. C’est pour cette raison que nous avons la certitude de ces données-là. De plus, nous sommes en mesure de les corroborer avec des informations que nous avions déjà», ajoute-t-il.

Livre

Le groupe, dont les locaux sont situés à l’école Val-Marie depuis 2010, travaille présentement sur la production d’un livre qui vise à relater les 100 ans du mouvement scout à Trois-Rivières. À l’intérieur, les lecteurs retrouveront une liste d’événements, de nombreuses photos historiques ainsi que des images de précieux documents que les membres ont su conserver. Écrit par Marie-Andrée Groarke et Guy Pellerin, il devrait être disponible au cours des prochaines semaines.

«Nous avons sorti plus de 2000 articles. Là-dessus, nous avons fait du ménage afin de garder les choses les plus intéressantes. Nous avons aussi effectué des recherches dans nos propres archives photographiques. Cela nous a permis de faire plusieurs belles découvertes sur l’historique du groupe qui seront présentes dans le livre. L’important pour nous est que ceux qui doivent avoir un livre entre les mains puissent en avoir un. Nous voulons entre autres remettre un livre à la Ville ainsi que dans les différentes bibliothèques. Michel Trudel a travaillé pendant des heures et des heures pour effectuer toute la recherche», indique M. Lessard. 

Tout au long de l’année, le Groupe 1er Trois-Rivières a procédé à diverses activités visant à souligner son 100e anniversaire. L’organisme a entre autres fait le dévoilement d’une plaque commémorative au parc Jean-Béliveau qui rend hommage au fondateur Charles Ross Whitehead et l’organisation d’un banquet centenaire.