Le nombre de conduites d'eau gelées ne cesse d'augmenter à Trois-Rivières. Depuis le début de la «crise», pas moins de 225 résidences ont été ou sont toujours privées d'eau.

Gel de conduites d'eau à Trois-Rivières: toujours 72 résidences privées de service

Les températures plus douces des derniers jours n'améliorent en rien la situation des conduites d'eau gelées à Trois-Rivières. Pas moins de 72 résidents sont toujours privés d'eau potable et figurent sur la liste d'attente. Les derniers cas signalés ne pourront être corrigés avant une semaine.
«Nous avons eu 20 demandes, uniquement dimanche», explique le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières, Yvan Toutant. 
La majorité de ces cas sont survenus dans le district du Carmel, dans le périmètre délimité par les boulevards des Chenaux, Saint-Louis, des Forges et des Récollets. «Nous croyons qu'avec les températures plus douces, des citoyens ont arrêté de laisser couler un filet d'eau. Or, c'est une erreur. La terre est gelée à une profondeur de six pieds», explique M. Toutant. 
«Les résidents de ce quartier doivent laisser couler un filet d'eau au moins jusqu'à la fin du mois d'avril.» 
Quatre équipes de cols bleus, trois de jours et une de soir, sont à pied d'oeuvre sept jours sur sept pour corriger la situation. Le travail se déroule de 7h à minuit. «Nous tentons toujours de trouver de l'équipement afin de mettre des travailleurs de plus sur le terrain, mais toutes les villes sont aux prises avec des problématiques similaires.»