Yves Lévesque

Fluoration: «Nous, on se fie à des experts»

Le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque n'a pas été impressionné par la mobilisation menée jeudi par la Coalition Eau Secours et la Coalition trifluvienne pour une eau très saine dans le dossier de la fluoration de l'eau potable. Toutefois, il ne sait pas encore si le vote en ce sens se tiendra lundi soir prochain.
«Je vais réfléchir à ça et décider rapidement, mais sûrement que ce sera lundi. Quand on prendra la décision, on va la prendre pour de bon et ne plus revenir là-dessus», lance-t-il.
Yves Lévesque était visiblement agacé de la conférence de presse tenue jeudi. «Ce sont tous des groupes qui ont pu témoigner en commission parlementaire pour faire valoir leur point de vue. Mais voilà, ça n'a pas penché de leur bord alors ce n'est pas bon pour eux», lance-t-il.
Le maire de Trois-Rivières qualifie les propos tenus jeudi d'extrémistes. «Ils disent qu'on met du poison dans l'eau. Dans ce cas, allez arrêter toutes les provinces qui fluorent, arrêtez les ordres professionnels qui en font la recommandation. Nous sommes un palier de gouvernement et nous prenons des décisions avec des faits. Nous, on se fie à des experts», mentionne-t-il.
Questionné sur le fait que moins de 3 % des municipalités fluoraient leur eau, Yves Lévesque estime ne pas être à contre-courant.
«C'est plus facile de dire non que de dire oui. Ce que vous me dites, c'est que pendant plus de 40 ans où on fluorait l'eau, on a empoisonné le monde àTrois-Rivières. C'est ridicule. Ce sont des produits réglementés et c'est suivi parles ordres professionnels. Les opposants, eux, ne répondent d'aucun ordre professionnel et ne sont imputables de rien», ajoute-t-il.