Le Nouvelliste
La Ville de Trois-Rivières vise la parité toponymique entre les hommes et les femmes.
La Ville de Trois-Rivières vise la parité toponymique entre les hommes et les femmes.

Femmes et toponymie: Trois-Rivières en mode rattrapage

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Bien qu’elles aient contribué autant que les hommes à la construction du Québec moderne, les femmes sont pratiquement inexistantes de la toponymie trifluvienne. À peine 8 % des rues, des parcs ou bien bâtiments publics portent des noms de femmes. Pour corriger la situation, la Ville nommera trois fois plus de lieux en l’honneur de femmes que d’hommes.