La station de pompage de la rue Notre-Dame-Est avant le début travaux de réfection. 
La station de pompage de la rue Notre-Dame-Est avant le début travaux de réfection. 

Déversement d’eaux usées à Trois-Rivières: réduction de la consommation demandée

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La Ville de Trois-Rivières a demandé lundi à ses résidents de diminuer leur consommation d’eau potable à la suite d’un bris mécanique à la station de pompage principale qui force un déversement d’eaux usées dans la rivière Saint-Maurice.

«Ce déversement pourrait durer quelques heures lundi après-midi ainsi que mardi. C’est pourquoi la Ville invite la population à diminuer sa consommation d’eau afin de réduire la quantité d’eau déversée», affirme la Ville de Trois-Rivières dans son avis publié lundi après-midi.

Guillaume Cholette-Janson, porte-parole à la Ville de Trois-Rivières, précise que le déversement d’eaux usées pourrait durer, selon les estimations de la Ville, environ trois heures.

La défaillance technique s’est produite à la station de pompage située sur la rue Notre-Dame-Est, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Principale station du réseau d’égouts, pas moins de 97 % des eaux usées de l’ensemble du territoire trifluvien y sont pompées, précise M. Cholette-Janson.

«Des travaux dans les maisons peuvent sûrement être remis à mardi. Nous voyons vraiment un impact lorsque les citoyens réduisent leur consommation», soutient le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières.

Cette station de pompage du secteur Cap-de-la-Madeleine fait actuellement l’objet de travaux de réfection afin de la rendre, indique la Ville, plus «résiliente» lorsque surviennent des situations exceptionnelles.

Le remplacement des équipements évite les bris mécaniques, alors que l’installation d’une génératrice évite les déversements lorsqu’arrivent des pannes prolongées d’électricité. Les travaux doivent se poursuivre jusqu’à l’hiver 2021.