La Ville est contrainte de poursuivre le déversement de ses eaux usées dans la rivière Saint-Maurice au moins jusqu’à dimanche.
La Ville est contrainte de poursuivre le déversement de ses eaux usées dans la rivière Saint-Maurice au moins jusqu’à dimanche.

Déversement dans la rivière Saint-Maurice: pas de retour à la normale avant dimanche

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Ce n’est pas avant dimanche que la Ville de Trois-Rivières pourra cesser de déverser ses eaux usées dans la rivière Saint-Maurice. La Ville prévoit en effet que ce n’est qu’à ce moment que le bris survenu sur une conduite d’eau principale, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, pourra être réparé et que les eaux usées pourront de nouveau être acheminées vers les bassins d’épuration du secteur Sainte-Marthe.

On se souviendra qu’un bris majeur survenu mardi soir à la hauteur du terrain de l’ancienne usine Aleris a forcé la Ville à poursuivre le déversement des eaux usées dans la rivière, soit l’équivalent de 70 millions de litres d’eau par jour. Le terrain de l’ancienne usine a été passablement inondé d’eaux usées lors du bris, mais le tout a été pompé et transporté aux étangs d’épuration.

Selon le porte-parole de la Ville, Guillaume Cholette-Janson, les équipes en place ont procédé à l’excavation, mais aussi au nettoyage et à la préparation de la conduite pour la réparation. «Par contre, la pièce nécessaire à cette réparation doit être fabriquée sur mesure, et il n’y a qu’une seule compagnie au Québec qui peut le faire. La pièce devrait être prête et livrée cette fin de semaine», indique-t-il.

Ainsi, ce n’est pas avant dimanche, si tout va bien, que la situation pourra revenir à la normale et que le déversement pourra cesser. En attendant, la Ville compte sur la bonne collaboration des citoyens afin de réduire leur consommation d’eau potable, réduisant du même coup le nombre de litres d’eau déversés dans la rivière Saint-Maurice.