L'aréna Jérôme-Cotnoir

Des nouvelles de Trois-Rivières

700 000 $ pour l’aréna Jérome-Cotnoir

La Ville de Trois-Rivières pourra compter sur une aide financière de 700 000 $ du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport afin de l’aider à changer le système de réfrigération de l’aréna Jérôme-Cotnoir, dans le secteur Trois-Rivières-Ouest. L’aide financière a été confirmée mardi soir, lors de l’assemblée publique du conseil municipal. Rappelons que la Ville de Trois-Rivières doit procéder au changement de ce système de réfrigération au fréon pour un système à l’ammoniac, un investissement de plus de 2 350 000 $ pour lequel les appels d’offres seront bientôt lancés.

Une terrasse sur la promenade Hart
Le restaurant Au four à bois aménagera une terrasse extérieure sur la promenade Hart pour la saison estivale. Le conseil municipal de Trois-Rivières a été saisi, la semaine dernière, d’un avis de motion autorisant la modification du règlement sur l’occupation du domaine public par des terrasses afin de permettre l’aménagement de cette terrasse à l’intérieur du périmètre de ce petit parc situé juste à côté du restaurant de la rue Laviolette. À l’image des terrasses aménagées sur la rue Badeaux, la terrasse sera juxtaposée à la bâtisse et amovible, permettant son démantèlement pour la période hivernale, précise le directeur de l’aménagement et du développement urbain à la Ville, Robert Dussault.

Un «skatepark» moins cher que prévu
Le nouveau parc de planches à roulettes qui sera bientôt aménagé au parc des Ormeaux coûtera finalement moins cher que ce qui avait été prévu il y a quelques mois. Rappelons que le conseil municipal avait accepté un règlement d’emprunt de 700 000 $ pour mener à bien ce projet. Or, les soumissions reçues pour cet aménagement sont sorties plus basses que prévu, soit un peu moins de 550 000 $. C’est l’entreprise Tessier Récréo Parc de Nicolet qui a obtenu le contrat pour l’aménagement de ce nouveau «skatepark» permanent d’une superficie de 800 mètres carrés. La démolition de l’actuel parc de planches à roulettes devrait commencer en avril, et la construction du nouveau parc, dessiné avec la collaboration de jeunes utilisateurs, devrait être complétée pour la Saint-Jean-Baptiste.

Politique de développement durable
La Ville de Trois-Rivières va prochainement procéder à la révision de sa politique de développement durable, laquelle a été élaborée pour favoriser un équilibre entre le développement économique, la qualité de vie des citoyens et la protection de l’environnement. Plusieurs fonctionnaires seront appelés à se prononcer sur cette révision de même que les conseillers municipaux Claude Ferron, Pierre Montreuil, Denis Roy, Dany Carpentier et Valérie Renaud-Martin. En séance publique, la semaine dernière, il n’a pas non plus été exclu que l’avis des citoyens soit demandé à certaines étapes du processus de révision.