Des nouvelles de Trois-Rivières

La maison Le Havre renaîtra

La maison de transition du Centre le Havre, qui avait été complètement détruite par un incendie en mai 2017, renaîtra bientôt de ses cendres.

Mardi soir, en plus d’accorder une aide financière de 150 000 $ à cet organisme qui vient en aide aux personnes itinérantes ou en situation de rupture sociale, la Ville de Trois-Rivières a dévoilé les plans de la nouvelle bâtisse de 24 chambres qui sera reconstruite au même endroit que l’ancienne, sur la rue Laviolette à Trois-Rivières, un investissement de plus de 2,4M$. On se souviendra qu’après cet incendie, le Havre avait relocalisé sa maison de transition dans un bâtiment situé un peu plus loin sur la rue Laviolette, afin de continuer d’offrir des services aux personnes en processus de réinsertion dans la société. La Ville n’était toutefois pas en mesure de préciser, mardi, les échéanciers du chantier prévu.

Bâtiments blindés
La Ville de Trois-Rivières doit ajuster son règlement concernant le blindage des bâtiments afin de répondre aux demandes de certains organismes, spécialement des ressources venant en aide aux femmes victimes de violence. Le règlement de la Ville avait été modifié avant la fusion municipale afin d’interdire le blindage des bâtiments, à la suite de la construction du bunker des Hells Angels sur le boulevard Saint-Jean à Trois-Rivières, une construction qui avait grandement dérangé à l’époque. Or, de nouvelles demandes formulées par une ressource d’aide pour femmes violentées afin de procéder à des modifications sur son bâtiment a incité le conseil municipal à rétablir cette permission, mais uniquement pour ces organismes en particulier.

Un programme populaire
En raison de la très forte demande, la Ville de Trois-Rivières demandera à nouveau cette année une contribution de Québec afin de renflouer les coffres de son Programme Rénovation Québec d’au moins 700 000 $. Ce programme qui a permis la réfection et la rénovation de nombreux bâtiments pour la plupart compris dans les premiers quartiers de Trois-Rivières suscite tellement d’engouement qu’encore 80 demandes sont présentement en attente de financement à la Ville. Depuis la mise en place du programme en 2002, 17 M$ ont été versés pour divers projets, des subventions qui ont aussi généré des investissements privés de l’ordre de 50 M$.

Subvention
Trois-Rivières obtient une subvention d’un peu plus de 1,8 M$ de la part du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire afin de financer les travaux de remplacement des conduites d’aqueduc et d’égout sur la rue Saint-Denis et du parc Pie-XII à Trois-Rivières. Ce chantier évalué à un peu plus de 2,4 M$ obtient ainsi une participation financière importante pour pouvoir être mené à terme. Les travaux dans ce secteur sont d’ailleurs déjà débutés, indique le maire Yves Lévesque.

Avis publics
Les avis publics de la Ville de Trois-Rivières seront désormais disponibles sur le site Internet de la Ville, en plus d’être publiés dans certains journaux. Des citoyens avaient réclamé, par le passé, que les avis publics soient rendus disponibles pour consultation à même le site www.v3r.net. À compter de la semaine du 7 mai, les avis seront donc publiés directement sur le web en plus des publications dans les journaux.