Michel Veillette

Décès de Michel Veillette: «c’était un homme de consensus et de paix»

TROIS-RIVIÈRES — L’ancien conseiller municipal de Trois-Rivières Michel Veillette, est décédé vendredi dernier. Il avait 74 ans.

Cette nouvelle désole la communauté. L’ancien conseiller venait à peine de recevoir une médaille de l’Assemblée nationale du Québec, en mai 2018, pour souligner son engagement bénévole exceptionnel auprès des jeunes.

Comme le souligne François Roy, ancien directeur des communications à la Ville de Trois-Rivières, M. Veillette, a fait trois mandats comme conseiller municipal, soit 2001, 2005 et 2009. Il fut le premier élu du nouveau secteur de Pointe-du-Lac. Dès son premier mandat, il a en effet vécu la fusion des Villes de Trois-Rivières, Trois-Rivières-Ouest, Cap-de-la-Madeleine et Pointe-du-Lac. Il a très bien su faire accepter cette fusion à la population. «C’était un homme de consensus et de paix», dit-il.

Le conseiller du district de Pointe-du-Lac, François Bélisle, indique que le principal legs de M. Veillette est la Maison des jeunes de Pointe-du-Lac.

Même après avoir quitté la politique, M. Veillette a continué à s’impliquer auprès des jeunes. «Il est resté actif malgré son retrait de la politique», souligne M. Bélisle.

La Maison des jeunes se situe dans un complexe ouvert en 2014 qui porte son nom. Elle regroupe un gymnase de boxe, une friperie, un local pour les scouts et un pour les Chevaliers de Colomb.

M. Veillette était également président du Regroupement des bingos de Trois-Rivières et représentait la Table de concertation Bingo Pointe-du-Lac.

Le directeur du Regroupement, Luc Langlois, s’est étonné du décès de son ami qui était présent au conseil d’administration du mois de juin. «C’était un bon gars», se désole-t-il.

M. Veillette était également membre du conseil d’administration du Grand Prix de Trois-Rivières, ce qui fait dire à François Roy qu’il y a maintenant un grand trou dans l’organisation du Grand Prix qui a également perdu récemment Gerry Rochon et Christian Langevin. «L’an passé, ils étaient là tous les trois», rappelle-t-il.

Les engagements de Michel Veillette étaient orientés vers l’encouragement de la pratique d’activités sportives et récréatives chez les jeunes.