De nouveaux feux de circulation seront installés au passage piétonnier du parc linéaire, sur le boulevard des Récollets.

De nouveaux feux pour éviter la confusion

TROIS-RIVIÈRES — De nouveaux feux de circulation seront bientôt installés sur le boulevard des Récollets, à la hauteur de la traverse du parc linéaire, entre les rues Louis-Pinard et Laurent-Létourneau. C’est que la réglementation provinciale visant la priorité des piétons aux passages pour piétons sème une certaine confusion dans le secteur, confusion qui force la Ville à intervenir pour éviter les accidents.

On sait que la réglementation provinciale stipule qu’un automobiliste doit s’immobiliser à un passage pour piétons lorsqu’un piéton signale son intention de traverser la rue.

L’application à la lettre de cette réglementation a d’ailleurs coûté très cher à certains automobilistes à Trois-Rivières, alors que la Sécurité publique a émis, au cours des dernières semaines, huit billets d’infraction en lien avec cette loi, chaque constat s’élevant à 169$.

Or, le passage piétonnier de la traverse de la piste cyclable sur le boulevard des Récollets cause problème, indique le porte-parole au cabinet du maire de rois-Rivières, Yvan Toutant.

«Étant donné qu’il s’agit d’une artère à deux voies, que le passage se trouve dans une côte et qu’en plus, il est à proximité d’une courbe, la police nous a interpellé pour indiquer que ça pouvait devenir un endroit très dangereux. Un automobiliste qui s’arrête en plein milieu du boulevard pour laisser traverser un piéton peut causer de la confusion pour les autres qui le suivent, ou encore le piéton peut être caché par la première automobile au moment de traverser la seconde voie. Nous avons décidé de ne prendre aucun risque et nous allons installer des feux de circulation», mentionne M. Toutant.

Les feux, qui seront en fonction d’ici les prochaines semaines, seront synchronisés avec le reste des feux sur cette portion de boulevard.

Par ailleurs, les piétons qui voudront traverser pourront utiliser un bouton d’appel pour demander le droit de passage, ce qui synchronisera de nouveau l’ensemble des feux pour éviter les ralentissements importants sur le boulevard.

Le porte-parole de la police de Trois-Rivières, le sergent Luc Mongrain, indique qu’il s’agit d’ailleurs de la seule intersection, à l’heure actuelle, où les policiers n’effectuent pas de surveillance pour faire respecter le règlement étant donné la confusion que cela peut créer.

Toutefois, tous les autres passages pour piétons à Trois-Rivières sont susceptibles de faire l’objet d’une surveillance particulière, et plus spécifiquement durant le mois d’octobre où l’objectif fixé par la Sécurité publique sera justement la surveillance des piétons afin d’habituer de plus en plus les automobilistes au respect de cette réglementation.

La règle de priorité aux piétons s’applique par ailleurs aux passages du parc linéaire sur les boulevards des Chenaux et Rigaud, mais pas pour les cyclistes, rappelle Luc Mongrain.

«Les piétons qui manifestent leur intention de traverser ont la priorité, mais pas les cyclistes. Toutefois, un cycliste qui descend de son vélo et marche à côté du vélo pour traverser le passage devient un piéton et a la priorité», mentionne Luc Mongrain.