La pandémie de coronavirus aura des impacts financiers pour la Ville de Trois-Rivières.
La pandémie de coronavirus aura des impacts financiers pour la Ville de Trois-Rivières.

COVID-19: des impacts financiers de 2 M$ à 5 M$ pour Trois-Rivières

Trois-Rivières — La pandémie de coronavirus aura forcément des impacts sur les finances publiques de la Ville de Trois-Rivières. Selon divers scénarios qui ont été élaborés par les directions de l’administration municipale, et colligés par le service des finances, la Ville pourrait avoir à éponger un manque à gagner oscillant entre 2 M$ et 5 M$ sur le budget 2020.

Selon la directrice générale de la Ville, France Cinq-Mars, l’atteinte de l’équilibre budgétaire demeure néanmoins réaliste.

Trois scénarios ont été élaborés par la Ville, allant du plus pessimiste au plus optimiste, pour prévoir l’impact budgétaire de la pandémie. Pour le moment, bien malin celui qui pourra prédire quel scénario se réalisera, une donnée qui dépendra des nombreuses décisions gouvernementales et du moment où les mesures de confinement et de distanciation sociales seront levées.

Quoi qu’il en soit, la Ville est déjà en mesure de dresser un portrait des dépenses qui auront été engendrées par cette pandémie, mais aussi des économies qu’elle aura pu réaliser. Au niveau des revenus, la Ville accusera certainement une baisse de revenus en raison des mesures d’allègement données aux contribuables pour payer leur compte de taxes municipales seulement en septembre. Le confinement amenant moins de déplacements sur les routes, les revenus de contravention et de stationnement au centre-ville seront également diminués, note France Cinq-Mars.

Quant aux dépenses, la Ville aura eu à mettre la main dans sa poche pour déployer le télétravail pour plusieurs de ses employés et pour la pression supplémentaire mise sur la Direction de la police de Trois-Rivières, mais aura également réalisé des économies en lien avec certaines activités qui n’ont pu avoir lieu ou n’auront pas lieu en raison des mesures gouvernementales.

La directrice générale affirme tout de même que la Ville est présentement en bonne situation financière, et que les différents services surveillent attentivement les programmes d’aide aux municipalités qui pourraient être annoncés prochainement par le gouvernement en lien avec la pandémie. Par ailleurs, bien que les états financiers n’aient pas encore été déposés au conseil municipal, le service des finances prévoit déjà qu’un surplus se dégagera de l’exercice financier 2019. Une partie de ces montants pourrait être réaffectée dans un fonds de réserve dédié aux risques d’opération, dans lequel la situation de la pandémie sera considérée.

Par ailleurs, le maire Jean Lamarche a annoncé que la relance des activités dans un cadre de déconfinement progressif passera par le maintien des activités de la Ville et la poursuite des investissements dans les infrastructures. «Nos équipes travaillent présentement sur un plan de rétablissement, qui prévoit l’intégration progressive de certains membres du personnel et la réouverture prochaine de nos bâtisses», indique-t-il.