La construction va bon train à Trois-Rivières.

Construction: le cap des 3 milliards en 2014

La Ville de Trois-Rivières devrait dépasser, en 2014, le cap des trois milliards de dollars en valeurs déclarées de construction depuis la fusion municipale de 2002. C'est du moins la prédiction que fait l'hôtel de ville, à l'occasion de la publication vendredi des statistiques de la construction pour 2013.
Ces statistiques démontrent qu'au cours de la dernière année, 5517 permis de construction ont été émis, pour des valeurs déclarées de 282 M$, et l'ajout de 845 nouveaux logements sur le territoire de la ville de Trois-Rivières.
Les mises en chantier attendues pour 2014 comprennent de très gros chantiers sur les sites de Trois-Rivières sur Saint-Laurent et au pied du pont Laviolette, au District 55. Par ailleurs, les récents travaux d'aqueduc dans les secteurs Sainte-Marthe et Cap-de-la-Madeleine ont permis la levée du moratoire sur la construction résidentielle dans cette partie de la ville, laissant croire que de nouveaux chantiers se mettront en branle sous peu.
Entre 2002 et 2013, la valeur déclarée de construction s'élevait à 2,82 milliards de dollars. Avec une moyenne annuelle de 235 M$ de valeurs déclarées au cours des douze dernières années, la Ville s'attend ainsi à franchir, avant la fin de 2014, le cap des trois milliards de dollars en valeurs déclarées de construction.
«Avec plus de 134 000 habitants, Trois-Rivières maintient le rythme et accueille en moyenne mille nouveaux citoyens chaque année depuis 2004», a rappelé le directeur des communications de la Ville, François Roy.