Le nombre de conduites d'eau gelées ne cesse d'augmenter à Trois-Rivières. Depuis le début de la «crise», pas moins de 225 résidences ont été ou sont toujours privées d'eau.

Conduites d'eau gelées: la lumière au bout du tunnel

Les équipes de cols bleus des municipalités de la région qui s'affairent depuis quelques semaines à dégeler les conduites d'eau potable commencent finalement à voir la lumière au bout du tunnel.
À Trois-Rivières, 37 demandes étaient sur la liste d'attente lundi. La Ville indique que le temps d'attente est maintenant de trois jours. La situation s'est également améliorée du côté de Shawinigan, où 25 résidences étaient privées d'eau, lundi. On estime pouvoir corriger la situation chez ces citoyens d'ici trois ou quatre jours.
À La Tuque, le bilan s'améliore. Un seul nouveau cas s'est ajouté au courant de la fin de semaine, et un seul dans la journée de lundi. Au total, 16 résidences sont privées d'eau, dont 11 sont alimentées temporairement par les voisins. La Ville demande de continuer à faire couler l'eau. Cette consigne est en vigueur jusqu'au dégel du sol, c'est-à-dire au moins jusqu'à la fin de mois de mars, peut-être même début avril.