Le chantier de construction sur le boulevard Jean-XXIII cause plusieurs ralentissements. La Ville en appelle à la patience des automobilistes.
Le chantier de construction sur le boulevard Jean-XXIII cause plusieurs ralentissements. La Ville en appelle à la patience des automobilistes.

Chantiers routiers à Trois-Rivières: patience et respect, demande la Ville

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Alors que deux grands chantiers routiers ont cours à Trois-Rivières, soit sur le boulevard des Récollets et le boulevard Jean-XXIII, la Ville a tenu à lancer un message de courtoisie aux automobilistes, lundi. Selon elle, de nombreux comportements ont été observés sur les deux chantiers, des comportements souvent liés à l’impatience des automobilistes, mais qui pourraient aussi mettre en jeu la sécurité des travailleurs sur le chantier.

«Nos travailleurs ont observé plusieurs comportements. Dans le meilleur des cas, ce sont des paroles ou des remarques qui démontrent de l’impatience. Mais il y a aussi eu des gestes où des automobilistes sont passés extrêmement rapidement sur le chantier. Non seulement ça peut menacer la vie des travailleurs, mais ça cause de la poussière et ça projette des pierres, du gravier, sur les personnes qui travaillent. Ça peut être dangereux», considère Guillaume Cholette-Janson, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières.

Ce dernier indique être pleinement conscient que les travaux, qui doivent s’achever dans les deux cas cet automne, causent des ralentissements, voire des bouchons de circulation. Cette réalité est particulièrement vraie sur le boulevard Jean-XXIII, alors qu’à l’approche du viaduc, d’importants ralentissements se font sentir aux heures de pointe.

«Si ce n’est pas possible d’emprunter un chemin alternatif, on invite les gens à faire preuve de patience. On est conscient que ça retarde les automobilistes, que ça peut causer de la frustration. Mais ce sont des chantiers qui sont nécessaires et qui, en bout de ligne, sont justement réalisés pour améliorer la fluidité dans le futur», mentionne M. Cholette-Janson, rappelant notamment que le chantier du boulevard Jean-XXIII vise à faire passer de deux à quatre voies la chaussée dans ce secteur, où la circulation est de plus en plus dense depuis quelques années.

Plus tôt dans la journée, la Sûreté du Québec rapportait le cas d’un travailleur routier qui a été happé mortellement sur l’autoroute 20. L’enquête pourrait conclure à un délit de fuite mortel pour lequel l’alcool était en cause.

La Ville indique qu’il s’agissait d’un hasard que le rappel de courtoisie soit lancé le même jour que ce tragique événement, et que les circonstances peuvent difficilement être comparées aux événements vécus sur les chantiers de Trois-Rivières. Elle indique du même souffle que cet accident rappelle une fois de plus l’importance de redoubler de vigilance aux abords des chantiers routiers et de faire preuve de patience et de respect.