Les hausses de taxes seront en moyenne de 1,95 % à Trois-Rivières en 2019.

Budget de Trois-Rivières: 1,95 % d’augmentation en 2019

Trois-Rivières — Le compte de taxes municipales des contribuables trifluviens augmentera en moyenne de 1,95 % en 2019. C’est là les données qui ressortent du budget annuel, qui a été adopté vendredi matin en séance spéciale par le conseil municipal de Trois-Rivières. Ce budget, de même que le Plan triennal d’immobilisations, guideront les grandes lignes des dépenses pour l’année à venir à Trois-Rivières.

De façon générale, cette augmentation de taxes se traduira par une hausse de 50,02 $ du compte de taxes municipales pour une maison moyenne, évaluée en 2019 à 185 000 $. Il faut rappeler que récemment, la Ville de Trois-Rivières a présenté la révision du rôle d’évaluation, qui a fait augmenter la valeur moyenne des propriétés sur le territoire de 2,8 %. Ainsi, une résidence moyenne en 2018 était évaluée à 178 000 $. Cette même résidence, en 2019, est désormais évaluée à 185 000 $.

Au total, le budget 2019 de la Ville de Trois-Rivières s’établit à 274,3 M$, alors qu’il était de 261,3 M$ en 2018. Une augmentation de 13 M$ que l’on attribue principalement à l’indexation des dépenses et à la croissance, notamment celle de la masse salariale des employés municipaux, l’entretien des étangs aérés, l’énergie et les produits chimiques.

Par ailleurs, indique le budget, deux organismes paramunicipaux engendrent une augmentation des dépenses de 1,2 M$. Ces deux organismes sont la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie ainsi que la Société de transport de Trois-Rivières.

«Comme les dernières années, aucun endettement n’est planifié afin de financer les dépenses de fonctionnement. Afin de minimiser l’impact sur le compte de taxes, les élus municipaux ont analysé de nouvelles sources de revenus potentiels, notamment au niveau du droit de mutation immobilière pour la tranche excédant 500 000 $, qui passera de 1,5 % à 3 %. D’autres avenues, comme une révision du règlement sur la circulation et le stationnement ainsi que sur la tarification relative aux dépôts à neige, seront en vigueur au courant de l’année 2019», peut-on apprendre dans le budget. On sait toutefois que ce n’est pas avant le début de l’année 2019 que l’on connaîtra les conclusions d’un comité de travail chargé de se pencher sur la question de la hausse de la tarification des parcomètres au centre-ville trifluvien.

La très bonne performance au niveau de la construction a également permis d’alléger le fardeau fiscal des contribuables de 3,8 M$, indique le document adopté vendredi matin.

En ce qui concerne les emprunts à long terme, la Ville prévoit les minimiser pour les immobilisations dont la durée de vie est courte. Ainsi, le budget dédié aux immobilisations payées comptant sera majoré en 2019 de 1,2 M$, le portant à 2,8 M$.

Services

Comme l’an dernier, c’est le département des Loisirs et de la culture qui utilise la plus grande part du budget annuel (17,7 %), suivi de près par la Sécurité publique (17,6 %). Toutefois, le budget de la Sécurité publique est majoré cette année de plus de 3 M$, passant de 45,2 M$ à 48,3 M$, alors que celui des loisirs est majoré d’un peu plus d’un million de dollars, passant de 47,4 M$ à 48,4 M$.

Ces deux services sont suivis en ordre d’importance par le service de la dette (15,7 %), le transport (14,5 %), hygiène et milieu (13,5 %), l’administration générale (11,3 %) et l’aménagement, urbanisme et développement (6 %).

Plan triennal d’immobilisations

Les principaux chantiers prévus en 2019 au Plan triennal d’immobilisations (PTI) sont évidemment la poursuite de la construction du nouveau colisée au District 55 pour 36,6 M$, les travaux relatifs à l’eau potable et les eaux usées pour 10,5 M$, les travaux de pavage sur différentes artères pour 8,4 M$ ainsi que des travaux de mise aux normes sur divers bâtiments municipaux pour 5,8 M$.

Le PTI 2019-2020-2021 prévoit des travaux de l’ordre de 276,4 M$ sur trois ans, dont un peu moins de la moitié (126,5 M$) proviennent de subventions et de contributions diverses. Le coût net pour la Ville de Trois-Rivières est donc de 149,9 M$.