Jean Lamarche
Jean Lamarche

À surveiller en 2020 à Trois-Rivières

Jean Lamarche

Dès les premiers jours de 2020, le maire de Trois-Rivières et le conseil municipal auront à trancher l’épineuse question de l’occupation du nouveau colisée. Si deux scénarios sont présentement sur la table, soit celui de la ECHL ou celui des Patriotes, une cohabitation entre les deux organisations semble impossible pour des raisons techniques. Les deux plans d’affaires devraient être présentés en totalité au conseil municipal en vue d’une décision dans les premières semaines de l’année.

Yves Lévesque

Yves Lévesque

L’ancien maire et candidat conservateur défait Yves Lévesque a indiqué qu’il n’avait pas complètement tourné le dos à la politique, lui qui envisagerait de nouveau une candidature chez les conservateurs aux prochaines élections. Or, il serait surprenant que cette élection soit déclenchée au cours des douze prochains mois. Histoire de demeurer sur la scène publique, Yves Lévesque pourrait-il être tenté par d’autres invitations ou d’autres engagements d’ici là?

Mariannick Mercure

La conseillère municipale Mariannick Mercure, qui se définit elle-même comme étant d’abord une militante, a déjà fait savoir qu’elle ne sera pas sur les rangs pour l’élection de 2021. D’ici là, elle veut s’attaquer à des dossiers qui lui tiennent à cœur sans devoir se soucier de sa réélection. Ses priorités: l’environnement, la sécurité routière et la transparence. Ses actions autour de la table du conseil de même que dans son district ne devraient laisser personne indifférent encore cette année.

Mariannick Mercure

Luc Tremblay

Réélu à la présidence du conseil d’administration de la STTR, le conseiller Luc Tremblay aura, avec son équipe et la permanence du réseau de transport, du pain sur la planche en 2020. L’organisme jouira d’une enveloppe budgétaire: augmentée pour redresser le transport en commun, mais les attentes seront également très élevées de la part des usagers qui subissent les contrecoups des changements apportés au réseau depuis juillet, et qui sont loin de faire l’unanimité.

Pierre-Luc Fortin

Les attentes sont grandes par rapport au plan directeur du développement du Parc de l’île Saint-Quentin, dont le conseil d’administration est présidé par le conseiller Pierre-Luc Fortin. Si le parc sera fermé tout l’hiver, sa réouverture au mois de mai sera signe de renouveau, avec le lancement des travaux pour le nouveau pavillon des baigneurs, un premier pas vers ces changements aux infrastructures de l’île, des changements qui s’opéreront au cours des quinze prochaines années.

Luc Tremblay

Sabrina Roy

La conseillère du district de la Madeleine a applaudi haut et fort l’adoption du plan de développement du Bas-du-Cap, un outil attendu depuis plusieurs années et qui devrait commencer à se déployer dès 2020, avec des aménagements notamment sur le boulevard Sainte-Madeleine et l’entrée en vigueur de programmes d’accès à la propriété. La conseillère surveillera certainement de près le début de ces changements, même si on s’attend à ce qu’elle s’éloigne quelques semaines de l’hôtel de ville durant l’année. En effet, Sabrina Roy deviendra pour une deuxième fois maman en 2020.

Pierre-Luc Fortin
Sabrina Roy