La Société d’histoire du Cap-de-la-Madeleine a fêté jeudi soir ses 80 ans. Sur la photo, on reconnaît Pierre-André Julien, fils de l’ancien maire André Julien, Alain Tapps, trésorier de la Société d’histoire, Pierre-Luc Fortin, conseiller municipal, ainsi que Jean Roy, président de la Société d’histoire.

80 ans pour la Société d’histoire de Cap-de-la-Madeleine

Trois-Rivières — La Société d’histoire de Cap-de-la-Madeleine a soufflé ses 80 bougies jeudi soir, à l’occasion de deux activités qui se déroulaient au Centre culturel Pauline-Julien du secteur Cap-de-la-Madeleine.

L’organisation a d’abord procédé au lancement d’un numéro spécial de la revue Le nouveau Madelinois sous le thème «Les années Julien 1951-1960». On y retrace notamment les réalisations d’André Julien lors de ses trois mandats consécutifs à la mairie de Cap-de-la-Madeleine, de même que l’émergence de sa sœur, la chanteuse Pauline Julien, devenue une icône de la chanson francophone.

D’autres articles viennent compléter la revue qui présente l’ensemble d’une image de la communauté madelinoise à cette époque.

Par la suite, les mélomanes et amateurs de l’œuvre de Pauline Julien ont eu la chance d’entendre un récital hommage présenté par la chanteuse Ines Talbi.

L’activité se tenait sous la présidence d’honneur du conseiller municipal Pierre-Luc Fortin.