Un avis d'ébullition touche 1200 foyers du secteur de Cap-de-la-Madeleine à Trois-Rivières.

1200 foyers privés d'eau potable dans le secteur Cap-de-la-Madeleine

Près de 1200 foyers du secteur Cap-de-la-Madeleine à Trois-Rivières doivent faire bouillir l'eau avant de la consommer. Les écoles Val-Marie et Boisé-des-Pins, le centre jeunesse ainsi que quelques commerces sont aussi touchés par cet avis d'ébullition qui devrait être en vigueur au moins jusqu'à samedi, le temps d'obtenir les résultats des nouvelles analyses.
«La présence de bactéries dans l'eau force la Ville de Trois-Rivières à demander aux citoyens demeurant entre l'autoroute 40, le chemin du Passage et le boulevard Thibeau (le boulevard est exclu du périmètre) de faire bouillir l'eau au moins une minute avant de la consommer, et ce, jusqu'à nouvel ordre», affirme la Ville par voie de communiqué.
«La contamination possible de l'eau par ces bactéries signifie que cette eau peut contenir des micro-organismes dangereux pour la santé», indique aussi la Ville. Les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont particulièrement à risque.  
Les résidents de ce secteur ne doivent pas s'attendre à ce que l'eau redevienne potable avant samedi. «Et c'est le scénario le plus optimiste», précise Chantal Carignan de la Ville de Trois-Rivières.
En attendant que tout revienne à la normale, les citoyens doivent utiliser de l'eau bouillie ou embouteillée pour «boire, se brosser les dents, faire de la glace, ainsi que laver et préparer les aliments».
Les glaçons, boissons et aliments préparés à partir du 27 janvier 2014, date à laquelle les concentrations élevées de bactéries ont été décelées, avec l'eau du robinet doivent être jetés.
L'eau de l'aqueduc peut être utilisée pour se laver. L'important est de s'assurer de ne pas avaler d'eau. «Pour les jeunes enfants, il est donc recommandé de mettre très peu d'eau dans la baignoire et de ne pas les laisser jouer dans l'eau», précise la Ville.
Les citoyens touchés par l'avis d'ébullition peuvent laver la vaisselle et les vêtements à l'eau chaude ou tiède avec du détergent, comme à l'habitude. «Il faut toutefois bien laisser sécher la vaisselle avant de l'utiliser de nouveau.»
Les écoles, entreprises, commerces et institutions touchés par l'avis d'ébullition doivent informer leur personnel et leur clientèle que l'eau est impropre à la consommation. Il est recommandé d'afficher ces informations très clairement et de fermer les valves d'eau des fontaines.
«Les écoles, entreprises, commerces et institutions doivent fournir une eau potable à leur personnel et à leur clientèle jusqu'à ce que l'eau redevienne propre à la consommation.»
Les citoyens sont invités à suivre l'évolution de la situation dans les médias et sur le site Internet municipal (www.v3r.net). Les citoyens peuvent également communiquer avec les responsables du traitement de l'eau au (819) 375-9582.