La campagne Trois-Rivières unie durant la pandémie a soutenu non seulement Moisson Mauricie-Centre-du-Québec, mais aussi une cinquantaine de restaurateurs trifluviens.
La campagne Trois-Rivières unie durant la pandémie a soutenu non seulement Moisson Mauricie-Centre-du-Québec, mais aussi une cinquantaine de restaurateurs trifluviens.

Trois-Rivières unie durant la pandémie: quatre fois plus d’argent amassé

TROIS-RIVIÈRES — Quelque 105 305 $ ont été amassés durant la campagne de financement «Trois-Rivières unie durant la pandémie», un résultat dépassant très largement l’objectif de base fixé à 25 000 $.

La campagne de financement participatif a ainsi amassé quatre fois plus d’argent que prévu. C’est sans compter la contribution de Desjardins qui vient ajouter 25 000 $ à cette somme par le biais de son programme «Du cœur à l’achat».

Cette campagne de financement reposait sur deux volets. Le premier était de faire travailler 56 restaurateurs trifluviens pour concocter des plats qui seront distribués par Moisson Mauricie-Centre-du-Québec aux personnes démunies. Quelque 8400 repas seront préparés dans le cadre de ce projet au lieu des 2500 espérés.

Le deuxième volet était de soutenir les restaurateurs en cette période de crise. Les gens ayant participé à cette campagne ont acheté des cartes-cadeaux dont la valeur totalise 28 800 $.

Quelque 855 personnes ont contribué à cette campagne de financement.

La grande popularité de cette campagne s’est manifestée dès son lancement, le 18 avril. L’allure de la campagne qui a pris fin jeudi satisfait grandement Jean Pellerin, président du conseil d’administration de Moisson Mauricie-Centre-du-Québec.

«Cette campagne a démontré la force que nous avons quand nous travaillons tous ensemble. Nous sommes fiers d’avoir été associés à ce beau projet qui a un impact concret», déclare M. Pellerin par voie de communiqué.

«Cette campagne a été un déclencheur positif pour les restaurateurs qui se sont mis aux fourneaux pour la bonne cause», ajoute par voie de communiqué Yves Beaudoin, de Resto 3R.

Selon Moisson Mauricie-Centre-du-Québec, cette campagne de financement est l’une des plus importantes à avoir été menées sur la plateforme La Ruche à l’extérieur de Montréal et Québec. Le projet a été lancé par le président de l’Académie de baseball les Aigles, Pascal Boislard.