Trois-Rivières: un code d'éthique plus étoffé au conseil municipal?

Le conseil municipal de Trois-Rivières se prononcera mardi soir sur l'adoption d'un code d'éthique plus étoffé afin de guider les actions des élus municipaux.

Le code d'éthique adopté précédemment était calqué sur les recommandations fournies par le gouvernement, qui impose aux conseils municipaux d'adopter un code d'éthique pour guider leurs actions. Toutefois, selon certains conseillers, celui en vigueur à Trois-Rivières représentait le minimum qui était exigé par la loi.

Un comité du code d'éthique s'est alors formé avec les conseillers Dany Carpentier, Denis Roy, Claude Ferron et Mariannick Mercure, afin de revoir les grandes lignes du code d'éthique et d'y ajouter ou d'y préciser certains éléments qui auraient pu porter à interprétation au cours des dernières années. 

Le document qui sera déposé mardi soir en séance régulière devrait notamment clarifier la question des billets de faveur distribués aux élus municipaux, de même que la présence minimale requise des élus municipaux dans les différents comités de travail, y compris le comité exécutif.