La mairesse par intérim Ginette Bellemare, accompagnée du directeur de la sécurité incendie et de la sécurité publique de la Ville de Trois-Rivières, Dany Cloutier.

Trois-Rivières se prépare pour les premières inondations

Trois-Rivières — La Ville de Trois-Rivières continue à attendre l’inévitable, alors que le niveau d’eau du lac Saint-Pierre monte toujours, dimanche.

Ce niveau avait déjà atteint 3,46 mètres dimanche matin. Selon les autorités, il est assuré qu’il dépassera les 3,54 mètres atteints en 2017. Cette montée atteindra son apogée au cours des 24 prochaines heures, affirme-t-on.

À Trois-Rivières, aucune résidence n’a encore été inondée pour le moment. La mairesse par intérim, Ginette Bellemare, invite les citoyens qui habitent dans les secteurs à risque d’être inondés, soit la rue du Héron-Bleu, la rue des Terrasses-du-Fleuve, la rue du Pont et le chemin de l’Île-Saint-Eugène, à continuer à se préparer au pire.

«Il faut continuer à se préparer, à se mobiliser et à faire équipe avec nous, la Ville, souligne-t-elle. On est là pour soutenir les citoyens, c’est dans notre mission.»

Les citoyens peuvent ériger des digues à l’aide de sacs de sable distribués par la Ville autour de la maison, ce que beaucoup ont déjà fait. Ils sont également invités à monter leur mobilier de valeur aux étages supérieurs de leur résidence.

La Ville s’inquiète également du niveau de la rivière Saint-Maurice, qui pourrait aussi augmenter rapidement dans les prochains jours, en raison de la fonte de la neige et des glaces. Elle demande aux citoyens qui habitent en bordure du cours d’eau de se préparer eux aussi à l’éventuelle crue.

Les Forces armées canadiennes seront aussi déployées sous peu sur le terrain, une fois que les besoins auront été colligés. Les soldats rempliront des sacs de sable, en assureront la distribution et viendront en aide aux citoyens qui en feront la demande par le biais du numéro 311.

Mme Bellemare remercie par ailleurs les citoyens qui ont entendu l’appel à la solidarité qu’elle avait lancé, samedi. «Je tiens à remercier sincèrement et chaleureusement tous les gens qui ont entendu mon message de se mobiliser et de se préparer, indique-t-elle. C’est important. Je l’ai vu hier, les parents, les amis, les voisins sont venus prêter main-forte aux citoyens qui sont concernés.»

La Ville a mis 50 000 sacs de sable à la disposition des citoyens au cours des derniers jours, soit 20 000 de plus qu’en 2017. Environ 5000 sacs de plus seront disponibles sous peu. On demande toutefois aux Trifluviens de ne pas toucher aux sacs qui ont été placés sur les puisards des rues Jacques-Ferron et des Terrasses-du-Fleuve, dans le secteur Trois-Rivières-Ouest. «Ces sacs ont été mis à ces endroits pour que l’eau du fleuve ne surcharge pas le réseau d’égouts», précise Mme Bellemare.

Le Parc de l’île Saint-Quentin sera fermé pour la journée. Des policiers seront sur place pour s’assurer que les citoyens ne s’y rendent pas.

On invite aussi les passants à ne pas circuler en voiture dans les secteurs à risque d’être inondés pour laisser travailler les citoyens et bénévoles qui érigent des digues et transportent des sacs de sable. «On demande aux gens de rester à l’extérieur des barrières de sécurité, insiste Maryse Bellemare, conseillère municipale du district de Chavigny. Si vous voulez vous promener à pied, c’est correct, mais surtout pas en voiture.»