Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Trois-Rivières: l’aide d’urgence aux entreprises élargie

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — Les commerces non prioritaires qui ont dû fermer leurs portes le 25 décembre dernier peuvent maintenant se prévaloir de l’Aide aux entreprises en région en alerte maximale, annonce Innovation et développement économique (IDE) Trois-Rivières.

Cette aide provenant du programme d’aide d’urgence aux PME permet aux entreprises affectées par les mesures sanitaires de payer les frais fixes pour la période de la fermeture.

«Il prend la forme d’un pardon de prêt, une aide financière non remboursable, pouvant atteindre 100 % des frais fixes admissibles, jusqu’à concurrence de 15 000 $ par mois, sans excéder 80 % du montant octroyé», mentionne par voie de communiqué Josiane Gagnon, conseillère en communications à IDE Trois-Rivières.

L’élargissement des critères d’admissibilité permet notamment à des entreprises de commerce de détail ou encore des cliniques de soins personnels ou d’esthétisme d’obtenir de l’aide.

Les commerçants peuvent déposer une demande sur le site d’IDE Trois-Rivières.

Depuis le début de la pandémie, 376 entreprises ont reçu de l’aide financière distribuée par IDE Trois-Rivières, pour un montant total de 8,4 millions $.