Le maire Yves Lévesque et le chef de service section analyse et sécurité civile à la sécurité incendie de Trois-Rivières, Rudy Hamel.

Trois-Rivières fait appel à l'armée

La Ville de Trois-Rivières se place en mode alerte et déploie son plan de mesures d'urgence en vue d'une possible montée du fleuve Saint-Laurent prévue dimanche. La Ville s'attend à ce que le fleuve Saint-Laurent puisse monter d'au moins 30 centimètres, et a demandé l'intervention de l'armée qui devrait arriver dès samedi en prévision de cette crue importante.
Selon le maire Yves Lévesque, deux centres d'hébergement ont été mobilisés en partenariat avec la Croix-Rouge, soit du côté du pavillon communautaire de la Côte Richelieu, non loin du boulevard Gene-H.-Kruger, de même que le Pavillon des Seigneurs à Pointe-du-Lac. Déjà, vendredi après-midi, on se préparait de ce côté à recevoir des lits de camp et des couvertures si des résidents devaient être évacués au cours de la fin de semaine. Au besoin, des évacuations pourraient survenir en zone riveraine, notamment du côté de l'île Saint-Eugène, note le maire Lévesque. Toutefois, ce dernier a indiqué qu'il fallait aussi se montrer prudent pour ne pas alarmer la population, mais surtout lancer le message que la Ville préfère agir en amont plutôt que d'agir une fois que le problème surviendra.
Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a par ailleurs demandé l'aide de l'armée pour les municipalités qui en auraient besoin. La Ville de Trois-Rivières a aussitôt levé la main et des militaires devraient arriver durant la journée de samedi, en prévision de la journée de dimanche, pour fournir de l'aide aux sinistrés. On parle essentiellement d'aide pour distribuer et placer des sacs de sable autour des résidences, de même que certaines interventions permettant des évacuations au besoin. 
Tous les employés municipaux des départements concernés, comme les Travaux publics ainsi que la Sécurité publique, ont par ailleurs reçu le mot d'ordre de se tenir prêts à entrer au travail si le besoin se faisait sentir. Déjà, plus de 20 000 sacs de sable ont été distribués sur le territoire de la Ville, et d'autres demeurent encore disponibles au besoin au centre de service aux citoyens situé au 2425, rue Louis-Allyson.
«On ne veut pas non plus alarmer la population, mais il faut se tenir prêt et nous agissons en prévention de ce qui pourrait arriver. On attend une crue d'environ 30 centimètres pour le fleuve, et avec des vents de 60 km/h, ça pourrait devenir problématique dimanche», explique le maire Yves Lévesque.
Déjà, mercredi, le niveau du fleuve avait causé des inondations du côté de Trois-Rivières-Ouest et Pointe-du-Lac, nécessitant l'évacuation préventive de deux résidences. L'une d'elles, sur la rue Notre-Dame-Ouest, avait vu son terrain s'affaisser sous la force de l'eau, dont les vagues venaient frapper jusqu'à la maison au beau milieu de la nuit.
Dimanche matin, les autorités compétentes doivent se rencontrer vers 10 h afin de faire le point sur la situation. Par la suite, une conférence de presse devrait avoir lieu pour informer les citoyens sur les mesures qui seront prises, mais aussi sur le niveau de l'eau et ses conséquences.
Vendredi après-midi, le maire Lévesque se montrait tout de même encouragé du fait que le niveau du fleuve avait baissé par rapport à ce qui avait été vécu mardi et mercredi dans les secteurs touchés. Toutefois, la Ville se questionne sur l'effet que pourrait avoir l'ouverture des valves du côté du lac Ontario, amenant une plus grande quantité d'eau vers le fleuve Saint-Laurent. «Il va surtout falloir surveiller les précipitations, mais aussi la situation du côté du lac Ontario. C'est surtout ça qui va déterminer ce qui va se produire dimanche», croit le maire.
À ce jour, le service de sécurité incendie a recensé les adresses et numéros de téléphone de presque tous les citoyens qui pourraient se retrouver dans des zones à risque et le recensement se poursuivra encore ce samedi. La Ville et ses pompiers pourraient donc avoir recours aux communications téléphoniques en cas de besoin pour ces résidences.
En tout temps, les citoyens qui pourraient avoir besoin de l'intervention de la municipalité peuvent appeler la ligne du service aux citoyens au 819 379-3733.