La place située entre le parc Champlain et la bibliothèque municipale, au centre-ville, sera rebaptisée place Rita-Lafontaine.

Trois-Rivières aura sa place Rita-Lafontaine

Trois-Rivières — La Ville de Trois-Rivières rendra hommage à la comédienne trifluvienne Rita Lafontaine en nommant une place à son nom. Le conseil municipal de Trois-Rivières a entériné une résolution mardi soir, nommant certains parcs et parcs-écoles en l’honneur de Trifluviens et Trifluviennes qui ont, à leur manière, marqué l’histoire de la ville.

Ainsi, la place située entre le parc Champlain et la bibliothèque Gatien-Lapointe, au centre-ville de Trois-Rivières, portera désormais le nom de Place Rita-Lafontaine. Un projet qui tenait particulièrement à cœur au comité de toponymie de la Ville, explique son président, le conseiller municipal Pierre-Luc Fortin.

«C’est très satisfaisant pour nous, car c’était non seulement un objectif que l’on visait, mais en plus c’était réclamé par beaucoup de citoyens depuis son décès en 2016. Il fallait aussi trouver un endroit qui rendait justice à l’envergure du personnage», estime M. Fortin, qui considère qu’à deux pas de la Maison de la culture et de la salle J.-Antonio-Thompson, où Rita Lafontaine a pu se produire à de nombreuses reprises durant sa carrière, l’endroit était tout à fait approprié.

Une inauguration officielle de cette place aura lieu cet été, précise M. Fortin.

Autres hommages

Par ailleurs, cinq autres places ont été renommées mardi soir, à l’intérieur de cette même résolution, en hommage à des Trifluviens honorables ou des hommes politiques ayant marqué l’histoire du Québec.

Le parc situé à l’intersection des rues du Fief et Jacques-Simonet sera rebaptisé le parc Fernand-Colbert, en hommage à cet homme qui a notamment fondé l’entreprise La Fernandière. M. Colbert a également été conseiller municipal à Trois-Rivières durant plusieurs années et a contribué au développement du secteur du Fief à titre de promoteur immobilier.

Dans le district des Forges, le parc situé près des rues P.-E.-Neveu et P.-V.-Ayotte sera rebaptisé parc Yvon-Fournier, en mémoire de cet homme d’affaires ayant fondé le Groupe Fournier, spécialisé dans l’émondage et l’esthétisme des arbres en milieu urbain. M. Fournier s’est également impliqué dans de nombreuses organisations à l’international, majoritairement dans le secteur de l’arboriculture.

L’actuel parc Laflèche, situé sur le boulevard Saint-Louis et la rue Lajoie, dans le district du Carmel, sera rebaptisé parc Jacques-Carrier, afin d’honorer la mémoire de ce grand bénévole ayant été impliqué dans plusieurs initiatives de la Ville de Trois-Rivières ainsi que dans le milieu sportif.

Le parc-école situé sur le boulevard Saint-Louis et la rue Victoria, toujours dans le district du Carmel, sera pour sa part nommé parc-école Roland-Thibeault, en hommage à celui qui fut le cofondateur des Draveurs de Trois-Rivières ainsi que des Aigles Junior. M. Thibeault a également déjà été commissaire scolaire, puis conseiller municipal de 1990 à 2001, en plus de cumuler de nombreuses implications à titre de bénévoles dans plusieurs organismes.

Finalement, la Ville confirme aussi la nomination du parc Robert-Bourassa, à l’extrémité de la rue Perreault dans le district de la Madeleine, en hommage à l’ancien premier ministre du Québec.