Le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.
Le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

Trois-Rivières: 284,1 millions $ d’investissements sur trois ans

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Le nouveau Plan triennal d’immobilisation 2021-2022-2023 (PTI) prévoit pour les trois prochaines années des investissements totaux de 284,1 millions $. Uniquement pour l’année 2021, la Ville prévoit injecter 91,6 millions $ dans la réalisation de divers projets. De ce montant, 34,2 millions proviendront de subventions ou de contributions diverses des autres paliers de gouvernements.

L’entretien des infrastructures et bâtiments existants correspond à la principale dépense du PTI. En tout, 78 % des montants réservés dans ce plan y sont alloués.

Devant le vieillissement et l’obsolescence de plusieurs infrastructures sanitaires trifluviennes, la Ville y consacre une part importante de ses dépenses. Rappelons que plusieurs déversements d’eaux usées dans la rivière Saint-Maurice ont eu lieu en 2020 en raison de bris d’équipements du réseau d’égout. Pas moins de 122 millions $ seront destinés dans les trois prochaines années à l’eau potable et aux égouts.

«C’est devenu un incontournable», a déclaré le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

«Nous sommes tous conscients de la responsabilité que nous avons. Et c’est à l’échelle de toutes les municipalités du Québec. Ça va prendre plusieurs années pour revenir à un réseau d’aqueduc et d’égouts qui se tient.»

De plus, sept millions $ sont alloués au plan d’intervention des infrastructures sanitaires comme en 2019.

«En combinant ce programme aux principaux chantiers significatifs de construction en lien avec le réseau d’aqueducs et d’égouts tels que la rénovation du réservoir Saint-Jean (8,9 millions de dollars), la réfection du poste de pompage principal (5,3 millions de dollars) et les travaux concernant l’élimination des eaux parasitaires de Saint-Louis-de-France (0,8 million de dollars), le conseil municipal démontre son souci indéniable envers les enjeux environnementaux liés à la qualité de l’eau sur notre territoire», a mentionné le maire de Trois-Rivières Jean Lamarche dans un document explicatif sur le budget 2021 remis aux médias.

La construction du nouveau colisée de Trois-Rivières, qui doit se terminer en 2021, entraîne des dépenses de 3,3 millions $ au PTI. De plus, on prévoit dans le plan l’aménagement du lien cyclable des Chenaux-Parent pour 1 million $. Il s’agit du prolongement du lien construit en 2019 sous les lignes haute tension entre les rues Papineau et Lajoie.

Un montant de 25 millions est aussi prévu au PTI pour le réaménagement du bureau du quartier général de la direction de la police de Trois-Rivières qui inclurait la cour municipale.