Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Actualités

La réalité rattrape les élus de Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — La conciliation télétravail-famille est un défi pour la plupart des parents en ces temps de confinement, et le conseil municipal de Trois-Rivières n’y échappe pas. La conseillère municipale du district des Forges, Mariannick Mercure, a lancé un cri du cœur à ses collègues élus vendredi, afin de revoir l’organisation du travail puisque certains de ses collègues doivent aussi composer avec la réalité de la garde partagée ou de la garde exclusive. Un cri du cœur qui a trouvé écho chez d’autres conseillers.

Vendredi matin, Mme Mercure a exprimé qu’elle «jetait l’éponge» et ne siégerait plus sur les commissions qui se tiennent en télétravail presque quotidiennement à la Ville mais qu’elle estime non urgentes. Mère célibataire, Mme Mercure doit aussi s’occuper de sa fille de 4 ans durant la journée et constate que les discussions qui ne sont pas essentielles deviennent non productives car les parents doivent aussi avoir la tête ailleurs.

Affaires

IDE prolonge la quarantaine... et met les bouchées doubles

Trois-Rivières — La crise que vivent de nombreuses entreprises de Trois-Rivières depuis les mesures mises en place par le gouvernement Legault force Innovation et développement économique (IDE) Trois-Rivières à mettre les bouchées doubles pour venir en aide à tous les entrepreneurs qui en auraient besoin. Et alors que la quarantaine imposée aux employés du bras économique de la Ville de Trois-Rivières aurait dû prendre fin au cours des dernières heures, la quarantaine se prolonge pour tous, qui continuent de se retrousser les manches mais à partir de la maison.

Le directeur général d’IDE Trois-Rivières rappelle avec raison que pas moins de cinq employés de l’endroit ont été frappés par la pandémie, et que plusieurs collègues ont aussi été en contact avec ces gens. «On va maintenir la quarantaine. Évidemment, les employés qui sont infectés sont en quarantaine obligatoire, et c’est la même chose pour ceux qui ont été en contact avec eux. Pour les autres, on maintient quand même une quarantaine préventive. Il faut prendre nos responsabilités», considère Mario de Tilly.

Actualités

COVID-19: plusieurs chantiers municipaux paralysés

TROIS-RIVIÈRES — La réorganisation du travail faite depuis deux jours à la Ville de Trois-Rivières, en lien avec les directives gouvernementales de cesser les services non essentiels, aura forcément un impact sur les principaux chantiers de la Ville en cours. C’est ce qu’a confirmé le maire Jean Lamarche, en point de presse hebdomadaire mercredi.

À ce jour, des chantiers tels que celui de l’île Saint-Quentin pour amener l’eau et les égouts, ou encore le chantier du nouveau colisée du District 55 et du poste de pompage principal dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, sont jusqu’à nouvel ordre arrêtés.

Actualités

L’OMH de Trois-Rivières ferme ses bureaux mais maintient les services essentiels

TROIS-RIVIÈRES — L’Office municipal d’habitation (OMH) de Trois-Rivières ferme ses bureaux jusqu’à nouvel ordre, mais assure maintenir les services essentiels.

«L’OMH tient à rassurer ses locataires et la population quant à la continuité des services offerts. L’OMHTR fait partie des services gouvernementaux prioritaires qui doivent assurer les services essentiels», a mentionné mardi l’organisme par voix de communiqué.

Actualités

COVID-19: Trois-Rivières ferme ses modules de jeux

Trois-Rivières — La Ville de Trois-Rivières interdit désormais l’accès à tous les modules de jeux situés dans les parcs de son territoire. Les employés municipaux ont terminé, mardi d’entourer les modules de rubans jaunes, interdisant maintenant l’accès à ces installations.

À l’instar de la Ville de Montréal et de plusieurs autres villes québécoises, Trois-Rivières estime que ces équipements peuvent facilement devenir un important vecteur de contagion du coronavirus s’ils sont fréquentés par plusieurs personnes, spécialement des enfants.

Actualités

Arrêt des activités au Centre Loisir Multi-Plus

TROIS-RIVIÈRES — Le Centre Loisir Multi-Plus de Trois-Rivières avise la population que toutes ses activités sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. 

La session d’hiver sera reportée, ce qui implique une modification des sessions de printemps, été et automne. Le Centre mentionne qu’aucun remboursement n’est à prévoir. Ceux qui souhaitent obtenir des réponses à leurs questions peuvent communiquer avec des responsables du centre via la page Facebook de l’organisme ou encore à info@multi-plus.ca. Il est également possible de téléphoner au 819-379-3562, poste 0, mais des délais de réponse plus longs sont à prévoir.

Actualités

Trois-Rivières maintiendra ses services essentiels

Trois-Rivières — La Ville de Trois-Rivières maintiendra ses services essentiels, en lien avec les annonces faites lundi par le premier ministre François Legault.

Dans un communiqué publié en fin d’après-midi lundi, la Ville confirme que les services policiers, les services de sécurité incendie et sécurité civile, les services de l’eau, le service à la clientèle 311 ainsi que les services de communication seront maintenus au cours des trois prochaines semaines.

Actualités

Trois-Rivières lance une campagne publicitaire pour soutenir l’économie locale

TROIS-RIVIÈRES — Dans une campagne publicitaire mise en place de manière express, la Ville de Trois-Rivières lance un message à toute la population afin de soutenir les entreprises locales qui souffrent actuellement de la crise liée à la pandémie de coronavirus.

«À Trois-Rivières, on se lave les mains et on se serre les coudes» est le message qui apparaît depuis vendredi sur différentes publications qui ont notamment été relayées sur les réseaux sociaux et qui feront leur apparition un peu partout au cours des prochains jours.

Actualités

Projet pilote sur la limite de vitesse: la Ville sonde quatre quartiers

TROIS-RIVIÈRES — Quatre quartiers de Trois-Rivières pourraient bientôt voir leur limite de vitesse passer à 40 km à l’heure dans le cadre d’un projet pilote sur la sécurité routière. Dans la foulée des consultations publiques tenues l’an dernier en lien avec le projet «Vision zéro», la Ville mène actuellement un sondage auprès des citoyens de ces quartiers pour savoir s’ils seraient intéressés à ce que le projet pilote soit implanté dans leur secteur. Un sondage qui soulève toutefois certaines critiques de la part de citoyens qui souhaiteraient une vision plus globale de l’approche de sécurité routière.

«Ce qui est ressorti des consultations publiques de Vision zéro, c’est que les gens n’étaient pas en faveur de l’implantation mur à mur de l’abaissement de la limite de vitesse à 40 km à l’heure», rappelle le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

Actualités

COVID-19: une aide financière de 1,1 M$ pour les entreprises trifluviennes

Trois-Rivières — Les entreprises trifluviennes qui souffriront financièrement de la crise de la COVID-19 recevront de l’aide financière d’IDE Trois-Rivières par le biais de deux fonds que le bras économique de la Ville met en place dès maintenant. Le maire Jean Lamarche en a fait l’annonce mercredi après-midi, confirmant du même coup que cette crise entraînera un report assuré de la livraison du nouveau colisée du District 55.

D’abord, IDE Trois-Rivières met en place un fond local d’investissement spécial, le FLI C-19, qui permettra aux entreprises touchées par la crise de contracter des prêts de 10 000$ à 20 000 $. Le FLI C-19 peut compter sur une enveloppe de 500 000$.

Actualités

COVID-19: IDE Trois-Rivières planche sur des mesures pour aider les entreprises

TROIS-RIVIÈRES — Consciente que l’économie trifluvienne sera grandement affectée par la crise qui sévit actuellement en lien avec la pandémie de COVID-19, Innovation et développement économique Trois-Rivières (IDE) mettra en place des mesures pour venir en aide à l’économie trifluvienne. 

C’est du moins ce qu’a annoncé le maire de Trois-Rivières Jean Lamarche, dans son point de presse désormais devenu quotidien à 15 h sur la page Facebook de la Ville. C’est d’ailleurs au cours de ce point de presse que le maire a confirmé qu’aucun nouveau cas de COVID-19 n’avait été répertorié à Trois-Rivières. Le nombre de cas en Mauricie est toujours de trois, soit deux employés d’IDE Trois-Rivières et un employé de la Ville de Trois-Rivières.

Ces mesures pourront être annoncées au cours des prochains jours, promet le maire, qui au passage salue des initiatives telles que resto3r.com, qui répertorie les restaurateurs indépendants de la ville afin que les clients puissent acheter des cartes cadeaux à utiliser plus tard afin de les aider financièrement dès maintenant, ou encore de connaître les services offerts de livraison à domicile ou de plats à emporter pour limiter la propagation de la COVID-19.

Par ailleurs, le maire a indiqué que la Ville en était venue à une entente avec le syndicat des brigadiers, et que les brigadiers âgés de 69 ans et moins qui désirent continuer de travailler durant la période indéterminée de fermeture des écoles pourront le faire en étant réaffectés à des organismes qui manquent actuellement de bénévoles, dont les banques alimentaires.

On savait déjà que la Fête des cocos devrait être annulée, mais la Ville annonce également l’annulation des Découvertes culturelles qui devaient se tenir au printemps. 

Le projet pilote concernant les poules urbaines, qui devait lui aussi être lancé au cours des prochaines semaines, devra être reporté à l’an prochain.

Conseil municipal

Tel que prévu, le conseil municipal s’est tenu à huis clos mardi soir, à l’hôtel de ville de Trois-Rivières. Le public et les journalistes n’étaient pas admis mais il était possible de suivre le déroulement de la séance via le web et la télédiffusion de même que de poser des questions par courriel en lien avec l’ordre du jour. 

La quasi-totalité des conseillers municipaux ont assisté à la séance à distance via une vidéoconférence. 

«Notre conseil municipal est aussi représentatif de la population générale. Nous avons un conseiller âgé de 70 ans, une conseillère qui doit accoucher d’un jour à l’autre, des gens qui sont proches aidants, une qui est grand-maman. Il s’agissait non seulement de pouvoir accommoder ces personnes mais également de donner l’exemple, d’envoyer un signal à la population», explique le maire Jean Lamarche.

Le conseiller municipal Pierre-Luc Fortin tenait pour sa part à être présent à l’hôtel de ville, au même titre que les membres du cabinet du maire et les hauts fonctionnaires de la Ville.

«On a une Ville à gérer et je crois que notre présence était importante, parce que ce n’est pas la même efficacité. C’est bien qu’on se dote de mesures pour permettre à ceux qui sont en isolement de pouvoir y assister, et comme ça pourrait perdurer dans le temps il est important qu’on ait ces mesures. Mais je crois que cette fois-ci, on n’en était pas à un isolement complet du conseil», croit Pierre-Luc Fortin, qui confie que ce qui était au départ présenté aux conseillers comme une option est rapidement devenu une «directive».

Actualités

Le dépôt à neige Bellefeuille sera agrandi

TROIS-RIVIÈRES — Le dépôt à neige situé sur la rue Bellefeuille à Trois-Rivières sera agrandi. Le conseil municipal de Trois-Rivières a en effet été saisi d’un avis de motion, mardi soir, qui permettra un emprunt afin de faire l’achat d’un terrain situé à proximité et qui permettra d’augmenter la capacité maximale du site.

Selon le directeur général adjoint de la Ville, Ghislain Lachance, l’arbre décisionnel mis en place pour établir les priorités quant au déneigement a été modifié au cours des dernières années, notamment en ce qui concerne le déneigement des trottoirs. De plus en plus de trottoirs s’ajoutent à cet arbre décisionnel, augmentant du même coup la quantité de neige qui se retrouve dans les sites de dépôt à neige.

Actualités

Trois-Rivières: l’employé municipal infecté n’aurait pas eu de contact significatif

Trois-Rivières — La Ville de Trois-Rivières a fait le point lundi concernant la situation de la pandémie de coronavirus, en confirmant que l’employé municipal testé positif au COVID-19 et déclaré dimanche lors d’un point de presse n’aurait eu aucun contact significatif avec qui que ce soit, écartant du coup pratiquement tout risque de contagion.

«À la suite de son enquête, la Santé publique n’a relevé aucun cas problématique. C’est donc dire que cette personne n’aurait eu aucun contact étroit ou physique significatif après l’apparition des premiers symptômes éliminant du coup le risque de contagion», a révélé le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

La Ville a confirmé qu’elle maintenait par ailleurs la séance du conseil municipal de mardi soir, mais qu’en vertu du décret ministériel, la réunion se fera à huis clos. Elle sera télédiffusée et webdiffusée, et les citoyens auront la possibilité de poser des questions écrites en direct par le biais de la plateforme YouTube.

COVID-19

Trois-Rivières: l'accès aux bâtiments municipaux interdit aux citoyens

TROIS-RIVIÈRES — La Ville de Trois-Rivières interdit pour une période indéterminée l'accès à l'ensemble des bâtiments municipaux et communautaires aux citoyens.

Le maire Jean Lamarche a fait cette annonce dimanche après-midi, dans un message en direct sur la page Facebook de la Ville. Il a par ailleurs indiqué que les deux nouveaux cas de COVID-19 confirmés dans la région sont un employé de la Ville et un autre d'Innovation et développement économique (IDE). 

En plus des bibliothèques, fermées depuis la fin de la semaine dernière, le public n'aura désormais plus accès à l'hôtel de ville, à la cour municipale, au service de trésorerie et aux centres de services aux citoyens. La consigne est la même pour les centres et bâtiments communautaires. 

Les mesures d'entretien et de désinfection des bâtiments municipaux seront renforcées, en particulier dans les lieux où travaillaient les deux personnes nouvellement atteintes de la COVID-19. 

Plus de détails à venir.

Affaires

Sondage sur les habitudes de voyage mené par IDE Trois-Rivières

Trois-Rivières — Alors que plus de 80 % des citoyens questionnés par Innovation et développement économique (IDE) Trois-Rivières affirment avoir de l’intérêt pour des vols internationaux touristiques et d’affaires à partir de l’aéroport de Trois-Rivières, l’organisme poursuit sa consultation. IDE veut maintenant connaître les habitudes de voyage de la population régionale.

Quelles sont les destinations voyage habituelles des Trifluviens? Quel montant supplémentaire seraient-ils prêts à assumer pour voler à partir de Trois-Rivières plutôt que de Montréal ou Québec? À quels services souhaitent-ils avoir accès dans la future aérogare? Voici quelques questions présentes dans le sondage publié en ligne mardi par IDE Trois-Rivières.

Affaires

L’Hôpital Vétérinaire de Houssart s’installe dans de nouveaux locaux

Trois-Rivières — Les propriétaires de l’Hôpital Vétérinaire de Houssart ont investi près de 1,3 M$ pour un nouvel emplacement dédié au bien-être des animaux. C’est un véritable vent de changement qui a soufflé sur l’entreprise au cours des dernières semaines avec le déménagement des opérations sur le boulevard Thibeau, à Trois-Rivières.

«C’est un déménagement qui nous permet d’offrir plus de services à nos clients», a indiqué Dr Alexandre Burelle Propriétaire Hôpital vétérinaire de Houssart.

Actualités

Portes ouvertes à l’OMHTR

TROIS-RIVIÈRES — Pour une deuxième fois, l’Office municipal d’habitation de Trois-Rivières (OMHTR), en collaboration avec la Démarche des premiers quartiers de Trois-Rivières, invite la population à son activité portes ouvertes le jeudi 12 mars.

Il sera possible de visiter un logement type, et l’équipe de l’OMHTR sera présente afin de répondre aux questions des visiteurs.

Actualités

Au tour de Trois-Rivières de fermer ses patinoires extérieures

TROIS-RIVIÈRES — Les températures plus douces prévues pour les prochains jours forcent la Ville de Trois-Rivières à fermer ses patinoires extérieures pour le reste de la saison. Seule la patinoire Bleu blanc bouge, munie d’un système réfrigéré, demeure ouverte.

La Direction de la culture, des loisirs et de la vie communautaire se dit satisfaite d’avoir pu maintenir les patinoires ouvertes pendant la semaine de relâche.

Actualités

Keranna se qualifie pour le Championnat mondial de robotique FIRST

TROIS-RIVIÈRES — Après s’être qualifiée au Festival de robotique de Sherbrooke, la délégation de l’Institut secondaire Keranna se rendra à Detroit, aux États-Unis, du 28 avril au 2 mai, pour participer au Championnat mondial de robotique FIRST.

Il s’agit de la quatrième participation de l’équipe l’Ultime 5528 au palier international de cette compétition.

Actualités

Salon plein air, loisir et tourisme

Salon plein air, loisir et tourisme Le promoteur Claude Boivin est fier de présenter la 10e édition du Salon Plein air, loisir et tourisme au Centre Les Rivières qui se poursuit les 7 et 8 mars au Centre Les Rivières. On peut y découvrir différents produits, services et activités offerts pour la période estivale. Les spécialistes dans les différents domaines offriront leurs conseils. Le stationnement et l’entrée sont gratuits.

Actualités

Les animaux volent la vedette au CSAD

Cette année encore, des milliers d’amis des animaux ont envahi le Complexe sportif Alphonse-Desjardins, samedi et dimanche, pour assister à l’Exponimaux, qui met en vedette des dizaines de compagnons à poils, plumes ou écailles. Une soixantaine d’exposants, un record pour l’événement, étaient sur place pour répondre aux questions des visiteurs sur une grande variété de sujets. Des éleveurs étaient également présents pour les familles qui souhaitaient se trouver un animal de compagnie. De nombreuses activités étaient organisées, dont les populaires spectacles des Superdogs, des jeux gonflables, une mini ferme et des démonstrations de herding. L’organisatrice de l’événement, Mahée Mondou, se dit ravie de l’achalandage de l’édition 2020 de l’Exponimaux, qui se situe autour de 6000 personnes en deux jours. L’Exponimaux a d’ailleurs connu un meilleur dimanche que l’An dernier, alors qu’une tempête avait dissuadé plusieurs visiteurs de se déplacer.

Actualités

Les princesses débarquent au Salon de jeux de Trois-Rivières

C’est avec des princesses que la Fondation Cédrika Provencher et la Ligue des Héros proposaient aux enfants de commencer leur semaine de relâche, samedi, au Salon de jeux de Trois-Rivières. De 10 h à 15 h, il était possible de rencontrer plusieurs princesses, dont la célèbre Elsa, du film La Reine des neiges, accompagnée du bonhomme de neige Olaf (sur la photo), et de se faire prendre en photo avec elles. Deux spectacles et un karaoké géant étaient organisés, de même que plusieurs autres activités, dont un jeu sur la prévention des enlèvements. Des employés de la Fondation étaient d’ailleurs présents pour parler de ses projets, sa mission et ses services aux visiteurs. Les profits réalisés par la vente de breuvages et de nourriture lors de l’événement allaient directement à la Fondation. 

Actualités

Des écoles de la région fermées en raison du verglas

Les élèves de la région pourront profiter d'un congé inattendu, mardi, en raison du verglas. En effet, les trois commissions scolaires de la région ont décidé de suspendre leurs cours ou de fermer leurs écoles.

À la Commission scolaire de l’Énergie, les écoles sont fermées. C'est aussi le cas pour ses services de garde, le centre d’éducation des adultes et le centre de formation professionnelle.

Pour ce qui est de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, les cours sont suspendus dans ses écoles primaires et secondaires. Les services de garde demeurent toutefois ouverts. Le Centre d'éducation des adultes et les centres de formation professionnelle Bel-Avenir et Qualitech sont aussi ouverts.

La Commission scolaire de la Riveraine avise également ses élèves et son personnel que tous ses établissements sont fermés, soit les écoles primaires, secondaires, les centres de formation professionnelle et d'éducation des adultes ainsi que son centre administratif. Les services de garde sont donc fermés.

Les cours sont aussi suspendus à l'école Val-Marie, à l'Institut secondaire Keranna, au Collège Marie-de-l'Incarnation, au Séminaire Saint-Joseph, au Collège Notre-Dame-de-l'Assomption et au Séminaire Sainte-Marie. Le service de garde est ouvert au Collège Marie-de-l'Incarnation et à l'école Val-Marie.  

Actualités

Startup Week-end: l’environnement, thème incontournable

TROIS-RIVIÈRES — C’est dimanche que se terminait le Startup Week-end qui se déroulait toute la fin de semaine à l’UQTR. Les 115 participants, en majorité des étudiants en administration, ont vécu l’expérience du lancement d’une entreprise, condensée en 54 heures. Pour une deuxième année, une contrainte leur était imposée, soit de proposer un produit ou service écoresponsable, un thème qui séduit les participants, d’après les organisateurs.

La vente de nourriture pour animaux en vrac, un restaurant végétarien écologique et du terreau composé de terre biologique et de cendres de feux de forêt: voici seulement quelques-uns des 11 projets sur lesquels les entrepreneurs en devenir ont travaillé. Ceux-ci ne manquaient d’ailleurs pas d’idées à leur arrivée, vendredi.

Actualités

L’exponimaux est de retour

Le Complexe sportif Alphonse-Desjardins se transformera à nouveau en animalerie, les 29 février et 1er mars, tandis que l’Exponimaux débarque à Trois-Rivières. L’occasion est celle d’aller au-devant de chiens, de chats, de reptiles, d’oiseaux et de poissons, entre autres espèces, et d’en apprendre un peu plus sur leur monde, tandis que des exposants seront sur place pour répondre aux questions du public. L’événement a lieu le samedi de 9 h à 18 h, et le dimanche de 10 h à 17 h. Le coût d’admission est de 10 $ par personne. L’entrée est gratuite pour les moins de 2 ans.

Actualités

La Ville de Trois-Rivières lance son premier budget participatif

Trois-Rivières — La Ville de Trois-Rivières a lancé, mercredi, son tout premier budget participatif, qui mettra le citoyen au cœur de la réalisation de projets d’aménagement sur son territoire. Les projets proposés seront par ailleurs soumis au vote populaire afin de laisser la population choisir ce qui sera réalisé dans leur ville.

«L’idée est de susciter la créativité et d’encourager la participation sociale. C’est un modèle récent de participation mais qui existe déjà ailleurs et que nous avons mis à notre main selon nos critères et notre volonté de faire», résume le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche. Ainsi, 200 000 $ sont réservés pour cette première année de budget participatif, ce qui permettra la réalisation d’au moins deux projets, et peut-être trois si les projets retenus le permettent à l’intérieur du cadre budgétaire.

Actualités

Magasin Le Brun en ville: «Ça tombe à un très bon moment»

TROIS-RIVIÈRES — La récente vague de solidarité sur les réseaux sociaux envers le magasin Le Brun en ville, dont le chiffre d’affaires est grandement affecté à la baisse depuis plusieurs mois par le chantier d’agrandissement de l’hôtel Oui Go!, a des effets positifs sur l’achalandage, et ce, au grand plaisir de ses propriétaires et de ses employés.

L’appel lancé sur Facebook il y a quelques jours par un client du commerce de la rue Notre-Dame centre, qui a été relayé par plusieurs personnes et d’autres commerçants du centre-ville trifluvien, semble avoir eu l’effet escompté par son initiateur.

Actualités

Pénurie de main-d’oeuvre: plus cher pour ramasser les ordures à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — La pénurie de main-d’oeuvre frappe une nouvelle fois au coeur du budget de la Ville de Trois-Rivières, qui devra plonger un peu plus la main dans sa poche au cours des prochaines années pour la collecte des déchets et des encombrants. Le conseil municipal de Trois-Rivières a octroyé, en séance spéciale mardi matin, huit contrats pour plus de 24,7 M$ afin d’assurer la collecte des déchets et des encombrants et ce, jusqu’en avril 2028. 

Selon Dominic Thibeault, chef de division environnement à la Direction des travaux publics, il s’agit grosso modo d’une augmentation d’un peu moins d’un million de dollars par année sur le budget de la Ville, soit de 15 % à 17 % plus cher que par le passé. L’augmentation des coûts du carburant mais plus particulièrement la pénurie de main-d’oeuvre seraient à l’origine de cette augmentation.

Actualités

Des Trifuviens se distinguent

TROIS-RIVIÈRES — Trois Trifluviens d’origine se sont récemment distingués à l’occasion de la remise des prix Awwwards, qui récompensent le meilleur de l’innovation en design web dans le monde.

Jean-François Chaîné, Frédéric Marchand et Mathieu Ducharme, qui ont cofondé l’agence web montréalaise Locomotive , ont reçu le prix de l’Agence de l’année lors de la dernière édition des Awwwards, qui se tenait à Amsterdam la semaine dernière.

Actualités

Sécurité à motoneige: la police de Trois-Rivières et deux clubs unissent leurs forces

TROIS-RIVIÈRES — Des bénévoles de deux clubs de motoneige et des policiers de la Ville de Trois-Rivières ont mené une opération de vérification et de sensibilisation auprès des motoneigistes, toute la journée, samedi.

De 10h à 16h, bénévoles et agents de la paix ont intercepté les motoneigistes qui circulaient sur la piste qui croise la route Bradley, dans le secteur de Sainte-Marthe-du-Cap. Selon François Massicotte, du Club de motoneige du comté de Champlain, plus de 150 motoneigistes ont été interceptés et contrôlés entre 10h et 14h30.

«On vérifie leur permis, l'immatriculation, le droit d'accès, si leur casque est bien attaché, les miroirs et la plaque. Ça a aussi permis d'intercepter des gens qui circulaient hors piste ou avec une ''tune pipe'' (pot d'échappement modifié)», résume-t-il.

Des représentants du Club de motoneige Armony étaient également présents, même si cette opération se déroulait en dehors des sentiers dont ils s'occupent, à l'est de Trois-Rivières et dans la MRC de Maskinongé. Il s'agit de la première fois que des membres des deux clubs participent à une opération semblable, selon leurs représentants respectifs.

«C'est la police de Trois-Rivières qui a organisé tout ça. Normalement, on fait nos opérations chacun de notre côté, mais là, on nous a approchés pour qu'on participe avec le club du comté de Champlain», explique Patrick Lampron, directeur du Club Armony à Trois-Rivières.

Cette opération survient deux semaines après une autre menée par la Sûreté du Québec et la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ), à Shawinigan. Par ailleurs, rappelons que trois motoneigistes ont perdu la vie dans des accidents depuis le début de l'année dans la région.

«C'est sûr que ça nous a incités à agir. On a parlé de ces accidents avec les motoneigistes. D'ailleurs, la plupart d'entre eux étaient contents de nous voir, sauf ceux qui avaient quelque chose à se reprocher, bien sûr», raconte François Massicotte.

Patrick Lampron rappelle cependant que les accidents en motoneige surviennent fréquemment lorsque les gens circulent en dehors des sentiers aménagés par les clubs.

«Malheureusement, on ne peut pas être derrière chacun d'entre eux», souligne-t-il.

Depuis le début de la saison de motoneige, une quinzaine de personnes ont perdu la vie dans un accident de motoneige. Selon la Sûreté du Québec, la vitesse, la conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool ou la drogue, l'omission de porter un casque et le non-respect de la signalisation sont les principaux facteurs qui causent ces accidents.