Des travaux d’excavation sur le pont Marc-Trudel à Shawinigan ont entraîné mercredi le bris de la fibre optique de Cogeco.

Travaux sur le pont Trudel: la fibre optique sectionnée

SHAWINIGAN — Au deuxième jour des travaux de réfection du pont Marc-Trudel de Shawinigan, un incident a privé de services pendant 10 heures près de 10 000 clients de Cogeco. Vers la fin de l’avant-midi, la fibre optique a été sectionnée par accident lors de travaux d’excavation.

«Nous tenons à vous informer que nos services sont actuellement indisponibles dans le secteur de Shawinigan en raison d’une coupure de fibre optique causée par des travaux de voiries sur le pont Trudel. Des techniciens sont sur place pour effectuer les réparations nécessaires», a écrit vers 13h30 l’entreprise de télécommunications sur son compte Twitter. 

Tous les services de Cogeco ont ainsi été touchés. Les abonnés concernés n’ont donc pas eu accès au réseau Internet, à la télévision ainsi qu’à la téléphonie. Il était, par conséquent, impossible pour les clients de communiquer avec leur téléphone fixe avec la centrale 911. Ceux-ci devaient plutôt utiliser un téléphone cellulaire. 

De nombreux commerces ont aussi été touchés par cette panne. Les systèmes de paiement Interac et par carte de crédit ne fonctionnaient pas dans certains secteurs de Shawinigan. 

Des travaux d’excavation sur un trottoir du pont Marc-Trudel, qui relie le secteur de Shawinigan-Sud et l’île Melville, sont à l’origine du bris de la fibre optique. Le porte-parole de Transport Québec, Jean Lamarche, soutient qu’il est toutefois trop tôt pour déterminer les circonstances exactes de l’incident. «Nous ouvrons une enquête pour savoir ce qui s’est passé et qui est responsable de l’incident», précise-t-il.

Vers 15h30, Cogeco a publié un autre message sur les réseaux sociaux disant que les travaux pour réparer la fibre optique se poursuivaient. Malgré une demande d’entrevue, il n’a pas été possible de parler avec un porte-parole de Cogeco. 

Plus tard en soirée, vers 20h30, Cogeco a diffusé un nouvel état de la situation démontrant la complexité des réparations. «Nos techniciens continuent de travailler pour rétablir les services dans la région de Shawinigan. Par contre, la complexité des travaux et le froid ralentissent les réparations nécessaires», a écrit l’entreprise sur son compte Twitter. Celle-ci estimait que le réseau reviendrait progressivement «vers la fin de la soirée». 

Un peu avant 21h, les techniciens avaient toutefois complété leur travail et les services Internet, de télévision et de téléphonie étaient à nouveau accessibles.  

Des impacts pour des commerçants

Survenue en avant-midi, la panne de Cegeco a entraîné d’importants problèmes pour plusieurs commerçants. Certains devaient aviser les clients que les services de paiement par carte n’étaient pas disponibles, ce qui rendait les transactions difficiles, alors que d’autres ont perdu des ventes. C’est le cas du restaurant Le Tzav de la 105e Avenue du secteur Shawinigan-Sud. 

«Nous avons perdu les livraisons du midi», avoue le propriétaire du bistro, Fotios Tzavellas. «Nous avons pu en faire une seule parce que nous avions laissé un numéro de cellulaire sur notre page Facebook. Mais normalement, nous en avons entre 15 et 20 un mercredi midi.»

Les pertes pour ce seul repas sont de plusieurs centaines de dollars pour cet unique restaurant. «J’ai appelé pour savoir si Cogeco allait me dédommager. On m’a suggéré de faire une plainte», ajoute M. Tzavellas.

Les livraisons du souper de ce restaurant ont heureusement pu se faire, confirme son propriétaire. Lors de son deuxième appel au service à la clientèle de Cogeco, on lui a proposé de réacheminer les appels du restaurant sur un téléphone cellulaire. «On a donc pu faire les livraisons du soir», note M. Tzavellas.