Le chantier de réfection de la salle Thompson, à Trois-Rivières, représenterait un investissement de 30 M$.
Le chantier de réfection de la salle Thompson, à Trois-Rivières, représenterait un investissement de 30 M$.

Travaux majeurs à la salle Thompson: 5,3 M$ pour l’avant-projet

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Le projet de rénovation et d’agrandissement de la salle J.-Antonio-Thompson à Trois-Rivières a franchi une étape importante, mardi soir. Le conseil municipal de Trois-Rivières a été saisi d’un avis de motion visant à procéder à un règlement d’emprunt de 5,3 M$ qui servira essentiellement à toutes les étapes d’avant-projet.

Cette importante étape concerne non seulement la fourniture de services professionnels en ingénierie et en architecture pour la conception des plans et devis, l’organisation et la tenue d’un concours d’architecture mais aussi la surveillance des travaux. Une étape essentielle à réaliser afin de pouvoir répondre aux exigences des deux paliers de gouvernement afin d’obtenir des subventions pour ce projet.

Rappelons que le chantier global est estimé à plus de 30 M$. Or, avec l’aide du provincial et du fédéral, Trois-Rivières pourrait obtenir jusqu’aux deux tiers du budget total en subventions gouvernementales, soit 20 M$. Or, Québec et Ottawa ont plusieurs exigences avant de donner leur aval à ce financement, ce qui explique ces premières importantes étapes, explique le directeur général adjoint de la Ville, Ghislain Lachance.

Le projet d’agrandissement et de rénovation de la salle Thompson, on se souvient, comprend le réaménagement de la billetterie et du service à la clientèle de la salle. Des travaux seront également nécessaires sur la scène, mais aussi au balcon de la salle et au foyer, qui pourrait être agrandi. On prévoit améliorer la pente du balcon, et il est également prévu de revoir l’aménagement de l’ensemble de la salle et de la billetterie pour permettre une meilleure accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

Pour le moment, l’échéancier des travaux n’est pas encore connu, étant donné que sa planification dépendra grandement de l’obtention des subventions des gouvernements. On s’attend à recevoir des nouvelles possiblement au printemps 2021.