Jimmy Sévigny a fait bouger les participants de la Mauricie, tous niveaux confondus, pendant 90 minutes, dimanche par le biais d’un entraînement intensif avec intervalles dans le cadre d’un Méga Workout.

«Tout le monde peut bouger»

Trois-Rivières — Le défi semblait bien audacieux. Réunir plus de 1000 personnes dans le cadre du Méga Workout organisé par l’entraîneur et conférencier Jimmy Sévigny à Trois-Rivières. Un défi qui a toutefois été largement dépassé, alors que plus de 1000 personnes s’étaient rassemblées dimanche, au Complexe sportif Alphonse-Desjardins, afin de venir «activer le changement» avec l’entraîneur Jimmy Sévigny.

En ajoutant Trois-Rivières et Gatineau à la seconde édition de ce grand rassemblement qui avait déjà eu lieu à Montréal et Québec en 2017, Jimmy Sévigny souhaitait faire vivre l’effet de groupe et la synergie aux participants dans le cadre d’un entraînement.

«Ce que je tente de dire aux gens avec les Mégas Workout, c’est venez chercher la motivation et l’énergie pour que vous puissiez continuer encore plusieurs mois sur la même voie. C’est souvent la petite étincelle qui leur manque lorsqu’ils souhaitent se reprendre en mains», a soutenu l’entraîneur et conférencier, à quelques minutes de la séance d’entraînement.

Alors qu’il venait de monter sur scène sous les applaudissements de la foule, Jimmy Sévigny a été catégorique, une seule règle devait être respectée par les participants, soit d’avoir du plaisir lors de la séance. Chose que les nombreux participants ont rapidement mise à exécution afin de vivre l’expérience pleinement.

Accompagné de 12 entraîneurs venus lui prêter main-forte, Jimmy Sévigny a ainsi fait bouger les participants de la Mauricie, tous niveaux confondus, pendant 90 minutes, par le biais d’un entraînement intensif avec intervalles et effets pyrotechniques, le tout divisé en trois blocs.

«Aujourd’hui, ce qu’on souhaite faire comprendre grâce au Méga Workout, c’est que peu importe leur niveau physique, tout le monde peut bouger. Ainsi, lors de la séance, les participants pouvaient y aller à leur rythme grâce à trois niveaux d’intensité. Les débutants étaient à ma gauche, les intermédiaires au milieu et les personnes plus avancées à ma droite, ce qui fait en sorte que les gens pouvaient fournir l’intensité qu’ils voulaient.»

L’énergie était à son comble pendant toute la durée du Méga Workout, alors que se sont succédé DJ, animation, invités spéciaux, effets pyrotechniques et bien plus.

Plus de 1 000 personnes ont participé au Méga Workout organisé par l’entraîneur et conférencier Jimmy Sévigny dimanche, au Complexe Sportif  Alphonse-Desjardins.

Un test réussi à Trois-Rivières
Après des défis relevés à Québec et à Montréal en 2018, voilà que Trois-Rivières a passé le test avec brio dimanche et peut se vanter d’être désormais sur cette même liste de succès que les deux grandes villes.

«Cette année, on a ajouté Trois-Rivières et Gatineau à notre liste. C’était évidemment des tests que l’on faisait, car un Méga Workout représente un énorme déploiement. Mais j’ai eu le goût de venir à Trois-Rivières puisque j’étais déjà venu faire une conférence ici et la réponse avait été très bonne. Je me suis donc dit pourquoi je n’essaierais pas un workout ici? Et à voir l’engouement qu’on a eu aujourd’hui à Trois-Rivières, c’est sur qu’on veut revenir l’an prochain», a avoué l’entraîneur et conférencier en entrevue au Nouvelliste.

Même si le principal intéressé a encore aujourd’hui de la difficulté à expliquer l’engouement envers ses Mégas Workout, il avoue toutefois que cette réponse positive partout où il passe le fait rêver pour la suite des choses.

«Peut-être qu’un jour on pourrait avoir 6 ou 7 Mégas Workout au Québec. D’ailleurs, mon plus grand rêve est de remplir le stade olympique d’ici cinq à six ans et je suis certain qu’on va y arriver.»

Changer de vie après un arrêt cardiaque
Depuis plus d’une dizaine d’années maintenant, Jimmy Sévigny est devenu une référence en matière de santé au Québec grâce notamment à ses trois coffrets DVD d’entraînement et grâce à ses conférences. Mais à l’âge de 19 ans, rien ne le prédestinait à un tel avenir. Le jeune homme pesait alors près de 500 livres.

Sa vie a toutefois basculé à l’âge de 19 ans, alors qu’il a éprouvé un problème cardiaque important.

«Quand j’étais obèse, quelque chose m’a frappé. Dans ma famille, je connaissais une personne qui s’entraînait et elle était toujours heureuse et optimiste. Au début, je me disais que ça ne se pouvait pas, mais non, elle était vraiment heureuse. J’ai alors constaté en la regardant qu’elle s’entraînait et qu’elle avait un mode de vie sain et actif. C’est à ce moment que je me suis mis à être jaloux d’elle et que j’ai décidé que je voulais faire la même chose après mon arrêt cardiaque», a-t-il confié.

Jimmy Sévigny souhaitait faire vivre l’effet de groupe et la synergie aux personnes qui ont participé au Méga Workout à Trois-Rivières.

Il s’est alors pris en main et sans recourir à une chirurgie bariatrique, il a réussi à perdre 272 livres grâce à un mode de vie sain.

«Au départ, j’ai fait des essais et erreurs, car je n’avais aucune connaissance en alimentation et j’ai aussi appris à réduire mes portions. Et étrangement après avoir perdu tout ce poids, ce que je dis maintenant aux gens, c’est de s’entraîner pour eux et non pour tenter de perdre du poids puisque la perte de poids va venir indirectement sans y penser.»