Le Nouvelliste
Lyndia Hamel est décédée le 27 décembre 2016 après une surdose de drogue à la Maison Carignan.
Lyndia Hamel est décédée le 27 décembre 2016 après une surdose de drogue à la Maison Carignan.

«Tout ce qu’elle voulait, c’était qu’on l’aide»

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — «Tout ce qu’elle voulait, c’était qu’on l’aide. Mais ils ne l’ont pas aidée. Moi, j’étais à l’hôpital, je venais de subir un AVC. Je ne pouvais pas prendre soin de ma fille. Elle avait besoin qu’on l’aide, mais ce n’est pas ce qui est arrivé». La mère de Lyndia Hamel, Céline Hamel, en avait gros sur le cœur vendredi midi, au terme des représentations prévues dans le cadre de l’enquête publique entourant la mort par surdose de sa fille en décembre 2016, à la Maison Carignan. Et alors que les travaux de la coroner Andrée Kronström dans le cadre de cette enquête publique devraient se poursuivre cet automne avec les représentations des parties intéressées, les proches de Lyndia Hamel n’écartent toujours pas la possibilité d’entamer des procédures civiles contre la maison de thérapie.